La République tchèque veut développer des relations d’affaires avec Maurice dans le cadre de sa politique de renforcement de sa coopération avec l’Afrique. Une mission de prospection dirigée par le ministre des Affaires étrangères Lubomir Zaoralek effectuera une visite chez nous du 28 au 30 mai.
Le déplacement de cette délégation de haut niveau avait récemment fait l’objet de discussions entre l’ambassadeur tchèque à Maurice (avec résidence à Pretoria), Blanka Fajkusova, et le secrétaire général de la Mauritius Chamber of Commerce and Industry (MCCI), Raju Jaddoo, dont les services ont été sollicités en vue de l’organisation de rencontres professionnelles, le 29 mai, à l’hôtel Maritim, Balaclava. Forte d’une vingtaine de membres, la mission du privé sera menée par Ilja Mazànek, président de la division des affaires extérieures de la Chambre de Commerce de la République tchèque et également directeur commercial de l’entreprise Transcon Electronic Systems.
Ce sera la première fois que la MCCI accueille une aussi forte mission du privé de la République tchèque. Raju Jaddoo avait fait ressortir, lors de sa rencontre avec l’ambassadeur de ce pays, qu’il y a plusieurs possibilités de coopération pouvant être explorées au niveau bilatéral. Il avait soutenu que les hommes d’affaires tchèques pouvaient utiliser Maurice comme une plateforme mauricienne pour pénétrer des marchés africains. Blanka Fajkusova avait fait ressortir pour sa part que le déplacement d’une telle mission témoignait de la détermination de la République tchèque à développer de nouveaux marchés, notamment en Afrique.
Outre des dirigeants de la Chambre de Commerce, la délégation tchèque comprendra des représentants des services de navigation aérienne, de services au sol, des entreprises spécialisées dans le voyage et les services associés, de fourniture de système de logistique militaire, d’équipement industriel, de moteurs électriques, de services de soutien à l’exportation, de financement de projets à l’exportation, de crédits d’assurance, de vente d’objets d’art, de fabrication d’équipement ou de mobiliers d’extérieur, de recyclage de pneus, de production de pièces de rechange pour divers types de véhicules et de produits d’assemblage pour l’industrie de la construction.
Par ailleurs, on prête l’intention à la MCCI de signer un protocole de coopération avec la Chambre de Commerce de la République tchèque pendant la visite de la délégation. Le ministre des Affaires étrangères Lubomir Zaoralek aura, pour sa part, des rencontres avec des membres du gouvernement pour évoquer certains dossiers de coopération.