Afin de promouvoir la coopération scientifique entre l’Inde et l’Afrique, le gouvernement indien propose une fois de plus des bourses aux chercheurs africains. Le CV Raman International Fellowship permettra l’avancée de leurs travaux personnels tout en contribuant à faire progresser la recherche en Inde et dans les pays participant à ce programme.
L’attribution des bourses aux chercheurs africains fait suite à une décision prise lors du Sommet du Forum Inde-Afrique en avril 2008 et au cours duquel le gouvernement indien avait annoncé son intention de renforcer sa coopération avec les pays d’Afrique en matière de sciences et de technologie. Ainsi, l’objectif des bourses du CV Raman International Fellowship est de permettre aux chercheurs africains de mener, sous la direction de leur hôte en Inde, des recherches dans différents domaines avec d’autres groupes de chercheurs dans des universités et autres institutions indiennes. Ce programme permettra à ces scientifiques et autres ingénieurs de faire évoluer leurs propres recherches, tout en apportant leur contribution à faire avancer la recherche en Inde et dans leur pays d’origine.
Dans le cadre de ce partenariat, 416 bourses ont été allouées, soit huit pour chaque pays africain partenaire, dont l’île Maurice. Seuls des chercheurs dans un des domaines scientifiques proposés ou une personne employée au sein d’une université ou d’un établissement d’enseignement ou de recherche reconnu par le gouvernement indien peuvent prétendre à ces bourses. Les huit bourses offertes sont divisées en trois catégories : la première comprend deux bourses de recherche postdoctorale d’une durée de 6 mois ; la deuxième est une bourse de visite de 3 mois afin de permettre aux chercheurs d’observer la façon dont la recherche s’effectue en Inde et d’y apporter leur contribution ; la troisième est une bourse de perfectionnement pour les spécialistes dans un domaine spécifique.
Ces bourses donneraient la possibilité aux scientifiques et ingénieurs africains d’effectuer leurs recherches et de bénéficier de formations dans des universités indiennes. Les domaines concernés sont : les sciences naturelles, l’ingénierie, les mathématiques et les statistiques.
Outre la possibilité de côtoyer des chercheurs étrangers et de bénéficier des acquis de l’expérience d’outre-mer, ces bourses proposent plusieurs autres avantages dont des indemnités financières pour le temps passé en Inde. Ceux qui auront obtenu des bourses de doctorat recevront par mois 40 000 roupies indiennes (INR), hébergement inclus. Les bénéficiaires des bourses de visite auront INR 50 000 par mois, hébergement inclus. Les bourses pour les spécialistes s’élèvent à INR 50 000 par mois, plus un logement en maison d’hôte offert par l’institut de recherche où ils seront rattachés. Des subventions selon l’urgence leur seront également allouées. Par ailleurs, les dossiers de candidature doivent être transmis à l’adresse www.indiafrica-sti.in au plus tard le 31 juillet.
Le Pr Theeshan Bahorun a été le premier Mauricien à recevoir le CV Raman International Fellowship Award. Docteur en biochimie appliquée, le Pr Bahorun enseigne à la Faculté des Sciences de l’UoM depuis 1996. Le Molecular Nutrition, Antioxidants and Bioactive Components in Plant Foods and their role in Health and Disease Management, Molecular Mechanisms and Biology of Free Radicals et Agricultural Biotechnology sont les champs d’expertise du chercheur.