L’invité d’honneur aux célébrations officielles de la fête nationale, le président des Seychelles James Michel, a réitéré son soutien à la Commission de l’Océan Indien (COI), lors d’un discours au siège de celle-ci à Quatre-Bornes hier.
Après avoir procédé à la signature d’un accord portant sur la gestion conjointe de Maurice et des Seychelles d’une zone supplémentaire du plateau continental des Mascareignes, le président seychellois s’est rendu au siège de la COI à Quatre-Bornes, où il s’est adressé aux représentants des pays membres de la COI, à ses partenaires et aux secrétaires généraux des projets. « Je vous réitère mon attachement à la vision de la COI et au renforcement des liens entre les pays de la région », a-t-il déclaré. James Michel a souhaité que les liens d’amitié entre les pays membres de la COI se renforcent davantage afin de créer un espace de développement plus solide. Il a salué le prochain secrétaire général de la COI, Jean-Claude de l’Estrac, également un des fondateurs de l’organisation, présent hier.
James Michel a aussi constaté une grande transformation de Maurice depuis sa dernière visite en 2005 et félicité le pays pour ce développement. Il souligne qu’il doit rentrer rapidement dans son pays pour la prestation de serment des membres de son nouveau cabinet. Pour rappel, il a procédé à un remaniement la semaine dernière.
De son côté, le secrétaire général de la COI, Callixte d’Offay, a parlé de l’importance que le président Michel accorde à la coopération, l’un des axe principaux de la politique de développement des Seychelles. Il indique qu’il suit aussi de très près les grandes questions touchant aux petits États insulaires et à la région, à savoir la lutte contre la piraterie, Madagascar, le développement durable et la pêche.
M. d’Offay a aussi souligné que le siège de la COI sera bientôt transféré à la cybercité.
Le président James Michel s’est ensuite rendu au bureau de la présidence à Réduit où il a été reçu à déjeuner avant d’être décoré par le président de la République sir Anerood Jugnauth.