La signature d’un protocole de coopération (Memorandum of Understanding – MoU) entre la National Stock Exchange India Limited (NSE) et la Stock Exchange of Mauritius Ltd (SEM) est prévue pour mardi prochain au siège du ministère des Services financiers et de la Bonne gouvernance, à Ébène. On s’attend également à ce que le gouvernement mauricien et la NSE signent un protocole portant sur le volet de la formation professionnelle des jeunes dans le domaine de la finance.
La signature prochaine de ces protocoles fait suite aux discussions engagées par les autorités mauriciennes et la SEM lors de la mission entreprise en Inde par le ministre des Finances Vishnu Lutchmeenaraidoo et le ministre des Services financiers Roshi Bhadain. La délégation mauricienne avait eu l’occasion de visiter le siège de la plus grande Bourse des Valeurs de la Grande Péninsule et d’évoquer des partenariats dans divers domaines, dont l’éducation des investisseurs et intermédiaires boursiers, la possibilité de procéder à un « dual listing » (cotation simultanée) des titres locaux et indiens et la formation académique des jeunes intéressés à la chose boursière ou à une formation poussée dans le domaine de la finance.
Tout laisse croire que les volets concernant l’éducation des investisseurs et de « dual listing » seront tenus en compte dans le MoU entre le NSE et la SEM alors que celui touchant la formation des jeunes professionnels impliquera les autorités publiques, dont l’Université de Maurice. On laisse entendre que la Chief Executive Officer de la NSE Chitra Ramkrishna, personnalité très en vue du monde boursier, sera à la tête de la délégation indienne et qu’elle sera accompagnée de plusieurs hauts officiels.  
La NSE a été établie à Mumbai en 1992 et s’est affirmée comme le premier marché boursier électronique démutualisé de la Grande Péninsule. Avec une capitalisation dépassant les USD 1 600 milliards, la NSE est considérée comme la 12e plus grande Bourse des valeurs au monde, son indice des 50 plus grosses valeurs, le CNX Nifty, étant utilisé comme un baromètre du marché indien des capitaux par les investisseurs, tant indiens qu’étrangers. Parmi les investisseurs influents sur le plan local, on retrouve des groupes financiers de réputation mondiale (et qui ont des filiales à Maurice), tels la State Bank of India et la Life Insurance Corporation of India. Une panoplie de produits financiers sont cotés sur la NSE, dont des actions, des obligations, des produits dérivés d’actions ou de devises. Plus de 6 000 titres différents sont inscrits sur ce marché.
La Bourse de Maurice a, elle, commencé ses opérations en juillet 1989. Elle opère deux marchés, le marché officiel (48 compagnies, 10 obligations, 20 fonds et 3 Exchange Trade Funds) et le Development and Enterprise Market (44 compagnies et une obligation). La capitalisation du marché officiel s’élève à environ Rs 218 milliards alors que celle du DEM tourne autour de Rs 49 milliards. La capitalisation totale de ces deux marchés représente environ 70% du Produit intérieur brut (PIB) de Maurice.