Un groupe conjoint de travail se tient depuis ce matin à l’Hennessy Hotel entre des responsables pakistanais et mauriciens. Au menu des discussions : l’investissement et le commerce entre les deux pays.
La délégation pakistanaise, dirigée par Waqar Ahmad Shah, secrétaire adjoint au ministère pakistanais du Commerce, est arrivée au pays hier matin. Elle a eu une session de travail dans l’après-midi avec le ministre mauricien des Affaires étrangères, Arvin Boolell. En plus de la coopération dans le cadre de l’accord commercial préférentiel, les délégations mauricienne et pakistanaise veulent également jeter les bases en vue de l’établissement d’un accord de libre-échanges.
La première réunion du groupe conjoint de travail a eu lieu à Islamabad les 4 et 5 mai 2005. Elle a jeté les bases des perspectives et des modalités de travail et a identifié les éléments clés en termes de complémentarité, de collaboration et de coopération entre nos deux pays. L’accord commercial préférentiel entre Maurice et le Pakistan a été signé le 30 juillet 2007 par le ministre pakistanais du Commerce, Humayun Aktar Khan, et Madun Dulloo, alors ministre mauricien des Affaires étrangères. L’accord est entré en vigueur le 30 novembre.
L’accord offre à Maurice une marge préférentielle de l’ordre de 50% sur les taux tarifaires existants sur quelque 64 produits, à l’instar des fleurs, fruits, thé, sucre, fruits de mer et savon. Durant le deuxième trimestre 2009, ces produits ont commencé à bénéficier de facilités hors taxe. Le Pakistan avait également offert des tarifs préférentiels sur un quota de l’ordre de 200 000 à 300 000 pièces dans 66 catégories de produits textiles.
Pour sa part, Maurice a offert au Pakistan des préférences tarifaires, variant entre 15 et 30%, sur des produits comme les fleurs, fruits, céréales, cigarettes, sel, marbres, tapis, articles textiles, machineries électroniques et four à micro-ondes. Ces tarifs préférentiels sont passés à 50% et à 100% respectivement par la suite.
Parallèlement, avec la mise en oeuvre de l’accord préférentiel, des accords de principe ont été signés par la Trading Corporation of Pakistan et la STC. D’autres accords de coopération ont également été signés avec les SMEDA, les services phytosanitaires, les agences de promotion de l’investissement, les services douaniers. Un accord portant sur le secteur de la pêche a aussi été signé en octobre 2009, mais n’a pas encore été ratifié.
Les délégations pakistanaises et mauriciennes discuteront cette année des questions concernant les barrières non tarifaires existant entre nos deux pays. Elles évoqueront des moyens de rehausser la coopération dans d’autres domaines commerciaux. Seront également évoquées les possibilités concernant le mode de coopération triangulaire, notamment entre Maurice, le Pakistan et l’Afrique, mais aussi Maurice, le Pakistan et la Turquie, et Maurice, le Pakistan et l’Inde.