Une plateforme privé-privé en vue de structurer la stratégie économique Réunion/Maurice est opérationnelle à Maurice et à La Réunion depuis la semaine dernière. Un accord visant à mettre en place cette instance régionale a été signé entre l’Association pour le développement industriel réunionnais (ADIR), le Joint Economic Council (JEC) et le Club Export Réunion (CER) le 7 avril dernier, en marge de l’inauguration de l’antenne de la Région Réunion à Ébène.
« L’idée maîtresse est la création d’une dynamique économique “sous-régionale” d’un partenariat gagnant qui débouchera sur la construction d’un nouvel espace économique émergent de l’océan Indien. Ce n’est plus une question d’option, c’est une nécessité », a dit le directeur du JEC, Raj Makoond. Pour Didier Robert, président de la Région Réunion, « il est de notre devoir d’oeuvrer sans relâche pour multiplier ces échanges et encadrer un peu plus, à travers cette nouvelle plateforme, ces futurs projets économiques qui devront servir d’exemple de réussite et ainsi prouver à tous que cette mutualisation et ce rapprochement créent de la valeur ajoutée à nos entreprises qui seront créatrices d’emplois à travers notre fameux vivre ensemble, que nous envie le monde entier et que nous devons transformer ensemble ».
Les signataires du document souhaitent impulser un nouvel élan dans la coopération régionale et l’internationalisation des deux économies. La plateforme aura pour objectifs de favoriser le dialogue et l’information réciproque sur les enjeux du développement durable, d’impulser des partenariats techniques en matière de développement durable pour créer une offre régionale d’expertises, de services et de produits exportables, à terme, vers les marchés émergents africains. La plateforme devra également se positionner auprès des bailleurs de fonds comme une instance crédible capable de définir des enjeux communs et faire avancer des projets de coopération, favoriser les opportunités d’échanges commerciaux par le parrainage des rencontres régulières de réseaux, et de faire entendre la voix des entreprises auprès des décideurs sur les questions d’environnement des affaires et de circulation des biens et des personnes. Elle aura également pour tâche d’être un recours en cas de situations de blocage pour agir comme facilitateur.
L’association CER a pour activité principale l’internationalisation des entreprises réunionnaises en partenariat avec la Région Réunion. L’ADIR a pour objectifs le développement et la promotion des industries existantes et nouvelles à La Réunion. Le JEC est l’organisme de coordination du secteur privé mauricien et regroupe les principales associations du secteur privé du pays.