Patrice Émery Trovoada, Premier ministre de la République démocratique de Sao Tomé-et-Principe, est à Maurice depuis hier après-midi pour une visite de deux jours. Accompagné d’une délégation comprenant notamment José Cardoso Cassandra, il a été accueilli à l’aéroport SSR par le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval. Le Premier ministre santoméen souhaite apprendre de l’expérience de Maurice et évoque des possibilités d’investissements pour les Mauriciens à Sao Tomé-et-Principe.
Patrice Émery Trovoada a eu des réunions de travail ce matin avec les autorités dans le domaine du tourisme et des services financiers, ainsi qu’à la Mauritius Export Association. Cette visite, fait ressortir le Premier ministre santoméen, est l’occasion de resserrer les liens entre les deux pays et de jeter les bases d’un partenariat stratégique. « Nous avons eu des contacts avec le gouvernement mauricien et je suis venu personnellement pour renforcer ces liens. Nous sommes aussi là pour apprendre de Maurice, qui a un développement basé sur le service. Nous verrons comment nous pourrons établir des coopérations dans le domaine du tourisme, des services financiers ainsi que la capacité humaine. Maurice a une grande expérience aussi en matière de formation », a déclaré Patrice Émery Trovoada, à son arrivée.
La délégation santoméenne est composée, entre autres, du chef du gouvernement régional de Principe et du ministre des Finances. Le Premier ministre adjoint, Xavier-Luc Duval, qui a accueilli la délégation à l’aéroport, est aussi d’avis que cette visite est l’occasion de renforcer les liens entre les deux pays. « Nous allons travailler ensemble et voir les possibilités de collaboration. Que ce soit de gouvernement à gouvernement, mais aussi les possibilités d’investissements pour le secteur privé là-bas. Nous verrons aussi comment apprendre des expériences de l’autre et, surtout, resserrer les liens personnels entre le gouvernement mauricien et le gouvernement de Sao Tomé et Principe. »
Il a ajouté que cette coopération s’insère dans la stratégie africaine de Maurice. « Il y a eu récemment beaucoup de contacts avec des pays de l’Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, le Gabon, le Ghana et, aujourd’hui, Sao Tomé-et-Principe. Nous venons renforcer la coopération avec cette partie de l’Afrique. »
Des possibilités d’investissements pour le secteur privé seront aussi abordées au cours de la visite. Patrice Émery Trovoada est d’avis qu’il y a des opportunités dans les secteurs du tourisme, de la pêche et des services financiers. « Je pense que les Mauriciens ont une bonne expérience dans le tourisme et dans le service. Nous sommes situés dans le golfe de Guinée, à moins de deux heures de vol, et avons un marché de 350 millions de consommateurs. C’est la partie la plus riche de l’Afrique subsaharienne. Donc, nous exposerons notre vision, qui a été validée récemment à Londres. Nous le faisons maintenant connaître auprès du secteur privé international, dont Maurice. Il y a des opportunités pour les investisseurs mauriciens. »
Sur le plan culturel, le Premier ministre santoméen souligne de nombreuses similitudes entre nos deux pays. « Maurice est un modèle multiculturel très intéressant. Nous sommes une île qui a aussi une diversité culturelle. Notre langue officielle est le portugais, nous sommes membres de la Francophonie et nous sommes observateurs au Commonwealth. Je crois qu’il y a beaucoup de similitudes et c’est l’occasion de construire un partenariat stratégique avec Maurice. »