Ils allaient vers « une inévitable grève de la faim. » Ces membres de la Vacoas Popular Multi-Purpose Cooperative Society (VPMCS) poussent enfin un ouf de soulagement. Les ministres Bholah, Lutchmeenaraidoo et Bhadain ont accepté de les rencontrer en début de semaine prochaine. Ils se disent ainsi très confiants et espèrent que la réunion débouchera sur « une “positive outcome” pour les deux parties. » Entre-temps, aujourd’hui, les rencontres avec les 5 500 membres se poursuivent « afin que chacun sache ce qui se passe et quelle doit être la marche à suivre dans la situation actuelle », soutiennent ces membres de la coopérative de Vacoas.
Ils ont multiplié les efforts et les coups de fil à toutes les parties concernées, durant la semaine écoulée. À un certain moment, ces membres de la VPMCS ont même pensé « jeter l’éponge. Nous en étions arrivés à penser que seule une grève de la faim, comme nous l’avions envisagée en dernier recours depuis plusieurs semaines si rien ne se décantait, était inévitable. »
Heureusement pour eux, ils ont été informés que les trois ministres concernés par leur cas, nommément Roshi Bhadain (Bonne gouvernance?), Vishnu Lutchmeenaraidoo (Finances?) et Sunil Bholah (Coopératives), ont finalement accepté de les rencontrer. La réunion avec ces membres représentatifs de la VPMCS se tiendra « au début de cette semaine. »
Nos interlocuteurs rappellent que « nous sommes montés au créneau la semaine dernière afin d’exprimer nos craintes quant à la recommandation de la liquidation de la VPMCS par le rapport Ernst & Young, et proposer au gouvernement un plan de redressement afin que la coopérative ne ferme pas ses portes définitivement. » Dans le même souffle, ces membres de la coopérative de Vacoas ont organisé samedi dernier une marche pacifique dans les rues des villes soeurs et ont publié également une lettre ouverte aux trois ministres concernés, y expliquant leur position et faisant leurs propositions. « Le ministre Bholah a fait savoir qu’il était ouvert au dialogue et qu’il attendait un “rescue plan” », poursuivent les membres de la coopérative de Vacoas. Ces derniers souhaitent aussi rencontrer les ministres Bhadain et Lutchmeenaraidoo, afin de leur faire part de leurs propositions.
Ces membres de la VPMCS se disent très optimistes. « Nous sommes confiants que cette rencontre débouchera, tant pour nous que pour le gouvernement, sur une “positive outcome”». Ils insistent sur le fait qu’ils ont fait confiance au gouvernement qui a fait comprendre « qu’il était attentif aux problèmes des petites gens. »
Entre-temps, aujourd’hui et dans les jours qui suivent, « nous continuons à rencontrer tous les membres de la coopérative », nous expliquent nos interlocuteurs. Cet exercice « vise surtout à disséminer l’information à chaque membre et leur faire comprendre qu’il est important de réagir et de prendre position, car il y va de nos sous?, de notre investissement personnel. Il faut que tout un chacun sache ce qui se passe et ce que l’on attend de chacun d’entre nous. »