Environ cinq semaines après l’éclatement du détournement de fonds massif à la société coopérative de Vacoas, avec des préjudices touchant la barre des Rs 500 millions, Muhammud Reaz Gunga, le partenaire d’affaires des Ettoo et époux de la ressortissante étrangère Tatyana Gontrcharova-Gunga, a débarqué au Central CID dans la matinée dans le cadre de cette même enquête. Toutefois, l’homme d’affaires qui vient tout juste de rentrer à Maurice après un séjour en Europe, n’a pas fait long feu au QG du Central CID avant de quitter les Casernes centrales.
À ce stade, aucune confirmation n’est disponible à l’effet si le businessman Muhammud Reaz Gunga devra revenir au Central CID pour les besoins de l’enquête. Les informations initiales sur le businessman indiquent que le suspect Sewram Ettoo et lui ont deux compagnies en leurs noms et qu’ils sont également propriétaires d’une portion de terrain sur l’île d’Ambre avec comme projet la construction de bungalows. Dans le cadre de ce développement immobilier, la ressortissante étrangère Tatyana Gontrcharova- Gunga a même été sollicitée par le tandem d’hommes d’affaires Gunga/Ettoo pour apposer sa signature sur une demande d’emprunt de Rs 10 millions. L’épouse du businessman devait au départ refuser de signer ce document compte tenu principalement du montant à rembourser mensuellement.
Mais la CEO de la société coopérative Kamla Guness- Purmessur devait alors intervenir et vanter les mérites du Maserati Boy Sewram Ettoo en affirmant qu’il a contracté plusieurs emprunts qu’il rembourse scrupuleusement. Au cours de cet épisode pour convaincre la ressortissante étrangère, Kamla Guness-Purmessur est même allée plus loin en expliquant qu’elle a également contracté plusieurs emprunts pour Sewram Ettoo. Les sources approchées n’ont pu confirmer si Muhammud Reaz Gunga sera davantage inquiété ou pas dans cette affaire. Son épouse Tatyana Gontrcharova-Gunga avait quant à elle été arrêtée et inculpée provisoirement. Affaire à suivre…
D’autre part, les sources proches des enquêteurs indiquent qu’une nouvelle comparution devant le tribunal de Curepipe est prévue aujourd’hui pour le directeur général de Passion Drive Co Ltd, Sewram Ettoo, au cours de laquelle il devrait recouvrer la liberté conditionnelle.