Une cinquantaine de jeunes et de  femmes sans emploi de Petit-Sable suivent depuis lundi, et ce jusqu’au 12 août, un cours de formation axé sur l’Entrepreneurship Development Programme (EDP) dispensé par le National Institute of Cooperative Entrepreneurship (NICE) en collaboration avec la National Empowerment Foundation (NEF) au Petit-Sable Sub-Hall.
Ce cours comprend plusieurs thèmes tels que le concept de l’entrepreneuriat, comment devenir un entrepreneur, le concept des coopératives, la gestion d’une coopérative, la cuisine, la couture et la confection de rideaux, entre autres. Cette formation a pour objectif de permettre aux bénéficiaires d’acquérir des connaissances et des compétences qui les aideraient à lancer leur propre entreprise.
Suite à ce cours, les participants feront objet d’évaluation et des formations plus poussées et étalées sur trois mois leur seront offertes. L’objectif principal est de les encourager à mettre sur pied des coopératives dans la région de Petit-Sable, avec l’encadrement du ministère du Business, des Entreprises et des Coopératives et la NEF.
Depuis sa mise sur pied en 2007, le NICE forme chaque année environ 3 500 entrepreneurs. Des séances de formation décentralisées sont organisées à travers le pays dans les centres sociaux, les centres communautaires et les village halls, entre autres. Ceux qui désirent mettre sur pied une entreprise peuvent prendre avantage de l’EDP, des cours taillés sur mesure et des formations plus poussées. Quant aux personnes déjà enregistrées comme entrepreneurs, des cours sur les lois régissant les coopératives, la comptabilité et le rôle d’un secrétaire, entre autres, leur sont proposés.
Sous l’EDP, les entrepreneurs sont exposés pendant cinq jours aux concepts de l’entrepreneuriat et des coopératives, à la gestion d’une organisation, au marketing et au service clientèle. Cette formation leur  permet de disposer d’informations relatives à la mise sur pied et la gestion d’une entreprise.
Pour ce qui est des cours taillés sur mesure qui sont dispensés à la demande des participants, ils comprennent une douzaine de séances de trois heures chacune organisées chaque semaine. Cette formation préprofessionnelle s’appuie sur des apports théoriques et pratiques et comprend une trentaine de cours. La cuisine indienne, la peinture sur verre, la thérapie du massage, l’artisanat, les soins de beauté et la couture sont autant de programmes mis à la disposition des entrepreneurs.
Outre des formations à l’intention des entrepreneurs potentiels et existants, l’organisme propose également des causeries destinées au public et à des groupes ciblés tels que les clubs de jeunesse, les organisations de femmes, les institutions éducatives, les groupes socioculturels et les ONG. De plus, des cadres du ministère du Business, des Entreprises, des Coopératives bénéficient de cours spécialisés dans les domaines de l’audit, la comptabilité, les législations des coopératives ainsi que l’arbitrage et les procédures de liquidation.