Un plan d’action échelonné sur trois ans, énonçant les programmes et activités qui aideraient à la restructuration et le rajeunissement du mouvement coopératif à Maurice, a été lancé par le ministre des Affaires, des Entreprises et des Coopératives Soomilduth Bholah. Le plan comprend 16 projets en cours et à venir qui visent à améliorer le mouvement coopératif.
Ce plan d’action 2015-17 s’appuie sur plusieurs initiatives : revoir le cadre légal pour faciliter l’opération des coopératives dans un environnement socio-économique en évolution tout en favorisant la transparence et la responsabilité, améliorer la capacité des ressources humaines à travers des programmes de formation organisés par le National Institute for Cooperative Entrepreneurship (NIPC), innover dans le domaine de l’énergie verte en ciblant davantage de jeunes et de femmes, encourager plus de sociétés coopératives à être certifiées commerce équitable, et fournir aux coopérateurs un accès à des marchés plus larges à travers l’organisation de foires régulières et faciliter leur participation dans des foires locales et internationales
Le ministre Bholah a lancé un appel aux sociétés et fédérations coopératives ainsi qu’à d’autres acteurs du secteur à relever le défi des objectifs du Plan d’action. « Cette initiative permettra de consolider la place des coopératives dans le second miracle socio-économique du pays », fait-il ressortir. Malgré les progrès réalisés par les coopératives au cours des années, nombre d’entre elles fonctionnent en effet encore de façon traditionnelle et n’ont pas modernisé leurs activités et opérations, résultant en une faible productivité et peu de bénéfices. « Il est donc impératif que les coopératives modernisent et diversifient leurs activités, deviennent plus efficaces et productives, et adoptent une nouvelle approche pour faire des affaires à la lumière des défis mondiaux et des progrès technologiques », soutient le ministre. Le mouvement coopératif à Maurice date de plus de 100 ans et comprend plus de 1 000 sociétés actives avec 85 000 membres engagés dans une trentaine activités économiques, avec un chiffre d’affaires annuel de Rs 5,5 milliards.
La tenue de l’édition 2015 des Mauritius Excellence Awards for Cooperatives (MEAC), qui vise à récompenser les sociétés coopératives les plus performantes dans différents secteurs, sera appelée à devenir une référence nationale pour les coopératives. La compétition récompensera les entreprises déployant des efforts pour mettre en oeuvre des programmes et des pratiques orientées vers l’excellence. Les MEAC sont ouverts à toute société coopérative évoluant dans les secteurs suivants : sucre, culture vivrière, poisson, transport, finance, élevage, consommation, transformation alimentaire, coopératives de femmes et autres services. Les formulaires de participation sont disponibles dans tous les centres régionaux de coopératives et peuvent être téléchargés sur le site du ministère à l’adresse cooperatives.govmu.org.
Les participants seront appelés à soumettre leur candidature au plus tard le lundi 1er juin 2015. Par la suite, le jury procédera à une évaluation des rapports des sociétés pour un exercice de présélection. De juin à juillet, des séances de formation se tiendront dans différentes régions du pays. La date limite pour la soumission des documents pertinents a été fixée au 25 août 2015. Des visites de sites seront effectuées en vue d’évaluer et de corroborer les entrées avec les preuves. Une somme de Rs 100 000 et un trophée récompenseront le grand gagnant alors que les autres gagnants recevront chacun Rs 25 000 et un trophée. Tous les participants recevront un certificat.