Maurice fera partie des 160 pays qui seront représentés au siège des Nations Unies à New York aujourd’hui pour signer l’accord de Paris, issu de la conférence sur le réchauffement climatique (COP 21), le 12 décembre dernier. La présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, s’y est en effet rendue directement au terme de sa visite officielle au Pakistan.  
C’est la première fois qu’un nombre aussi élevé de pays procèdent, pour une journée d’ouverture, à la signature d’un accord international. Le record était jusqu’ici détenu par la Convention de Montego Bay sur le droit de la mer, en 1982, qui avait obtenu 119 signatures. Outre Ameenah Gurib-Fakim, une soixantaine de chefs d’État sont attendus, dont le président de la République française François Hollande. Mais aussi le vice-Premier ministre chinois Zhang Gaoli, le Premier ministre canadien Justin Trudeau ou encore le secrétaire d’État américain John Kerry, entre autres.
Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a souhaité faire en sorte que la cérémonie d’ouverture à la signature de l’accord de Paris coïncide avec la « Journée de la Terre ». Une façon de rappeler que la mobilisation politique en matière de lutte contre les changements climatiques doit se poursuivre au plus haut niveau. L’ouverture de la cérémonie est prévue à 8h30 (17h30 heure de Maurice). Elle sera présidée conjointement par Ban Ki-moon,  François Hollande et la secrétaire exécutive de la CCNUCC, Christiana Figueres.
Maurice fait partie des pays qui, non seulement signera l’accord de Paris, mais déposera également l’instrument de ratification qui a été approuvé par le conseil des ministres. La journée d’aujourd’hui sera également marquée par une réunion de l’agenda de l’action, qui sera coprésidée par la présidente de la COP, Ségolène Royal, et par Christiana Figueres. Cette séance a pour objectif de démontrer que, sur le terrain, l’action se poursuit, voire s’accélère, mais aussi que toutes les forces économiques, sociales et politiques sont en mouvement et que la transformation des économies et sociétés est  irréversible. La présidente de la République de Maurice sera de retour au pays dimanche.