Ayant dû déclarer forfait samedi dernier, Pierre Corné Orffer était présent ce matin à l’entraînement pour piloter les chevaux de son écurie, Rameshwar Gujadhur. Sollicité pour un commentaire, le jockey a bien voulu mettre un terme aux rumeurs au sujet de sa non-participation à la 35e journée.
« Je voudrais mettre les choses au point. Je ne fus pas agressé à Mon Choisy et transporté à l’hôpital comme certains ont bien voulu le faire croire. Aussi, je n’ai pas de cancer », a déclaré Orffer au Mauricien ce matin. « La vérité est que j’ai eu une infection et j’ai dû prendre des antibiotiques depuis mercredi dernier. J’étais prêt à reprendre mon travail vendredi et samedi, mais mon médecin m’en a défendu, me conseillant de prendre du repos vu que j’étais sous l’effet des médicaments. Ce n’est que la pure vérité et je voudrais dire aux gens de cesser de dire des choses sans le savoir, sans vérifier, car cela peut faire du tort. La mentalité doit changer et il faut cesser de colporter des rumeurs. Imaginez que ma famille arrive à entendre ces propos. Elle va tout de suite me demander de rentrer d’urgence en Afrique du Sud pour me faire examiner. Même mon patron a été inquiet et a dû me poser des questions à ce sujet », a-t-il fait ressortir. « Vous voyez, je suis bel et bien en bonne santé ce matin et j’ai même travaillé plusieurs chevaux de l’écurie. »
Cela dit, le jockey indique qu’il était à la fois triste et heureux lors de la victoire d’Ushokolethi samedi dernier : « C’est vrai que j’étais triste de ne pas être en selle pour le succès d’Ushokolethi, mais j’étais heureux pour l’écurie. Cela montre que les chevaux sont en train de bien faire. Et aussi, je voudrais avoir une mention spéciale pour Niven Marday, qui m’a remplacé la semaine dernière à l’entraînement, et il a été récompensé par une victoire avec Cirac. »
Que peut-on attendre d’Orffer ce week-end ? « I hope to bounce back rapidly et on a deux journées pour le faire ce week-end. Les chevaux sont en bonne forme. Je veux dire aux turfistes que je suis en pleine forme and follow Orffer ! »
Par ailleurs, Rye Joorawon, lui aussi souffrant et qui en a profité pour purger sa première suspension (trois semaines), était présent à l’entraînement ce matin.