Lors d’une Site Visit hier au Morcellement Hermitage, Coromandel, des ingénieurs de différents ministères, dont ceux des Infrastructures publiques, évoquent des risques d’éboulement (rockfall) et de coulées de boue (mudflow). Des experts de la Japan International Cooperation Agency (JICA), venus prêter main-forte à l’équipe mauricienne, ont également confirmé l’instabilité du terrain convoité depuis un an par deux promoteurs.
Un rapport technique approfondi des ingénieurs du ministère des Infrastructures publiques et des experts de la Japan International Cooperation Agency, comportant des recommandations d’urgence, est en voie d’élaboration et devra être soumis à un plus haut niveau, selon nos informations. Cette équipe du Japon est venue soutenir les ingénieurs des Infrastructures publiques lors d’une Site Visit au Morcellement Hermitage, Coromandel. La Japan International Cooperation Agency, est depuis peu, en mission à Maurice dans le cadre d’un projet de gestion de glissement de terrain sur l’île par le ministère précité.
Lors de cette Site Visit décisive qui a vu par ailleurs la présence du maire de Beau-Bassin/Rose-Hill, Toussaint André et des hauts cadres et ingénieurs de la municipalité des villes soeurs, de la Police, entre autres parties prenantes, une évaluation immédiate de la situation par les ingénieurs présents confirme l’instabilité du terrain, causée par les travaux d’épierrage menés depuis plus d’un an par les promoteurs, de même que des risques d’éboulement et de coulées de boue. Les promoteurs devront vraisemblablement procéder à l’identification des rochers qui représentent un danger potentiel pour la vie des habitants, particulièrement ceux en amont du site et qui risquent de dégringoler à tout moment, notamment en périodes de grosses pluies, en vue de leur extraction immédiate. Pour rappel, les averses en début d’année causées par le cyclone Dumile, ont provoqué une coulée de boue et accentué les craintes des habitants quant aux risques d’érosion et d’éboulement. Les ingénieurs des Infrastructures publiques soulignent toutefois que ces travaux devront être effectués sous l’avis d’une équipe d’ingénieurs qualifiés étant donné la complexité des travaux et les habitations à proximité des sites concernés. Plus bas, sur un autre site près de l’avenue Mercury, les ingénieurs de Gibbs, désignés par un des promoteurs, préconisent pour leur part que des forages soient effectués en vue de déterminer l’instabilité du terrain et mesurer si les travaux d’extraction d’énormes rochers à proximité des maisons, ont fragilisé les fondations.
Il ressort de cette visite que toutes les parties prenantes, notamment la mairie des villes soeurs, les collectivités locales, entre autres, devront chacune élaborer un rapport, comprenant d’une part leur évaluation globale de la situation au Morcellement Hermitage et d’autre part, leurs recommandations respectives. Ce qui donnera lieu à un rapport conjoint en vue d’établir les travaux d’urgence à effectuer sur les trois chantiers qui constituent une menace réelle pour les habitants de cette région. Ces derniers souhaitent pour leur part que ce dossier ne traîne pas et que les choses aillent vite à ce niveau en vue de débuter de toute urgence les travaux pour sécuriser le Morcellement Hermitage.