Photo illustration

Devant la progression de l’épidémie de coronavirus (Covid-19) en Italie et en Iran, Maurice a pris la décision d’appliquer de strictes mesures, notamment l’interdiction d’entrer sur le territoire mauricien pour les étrangers ayant séjourné dans ces deux pays au cours de ces 14 derniers jours. Cette décision a été validée formellement lors de la quatrième réunion du comité ministériel sur l’épidémie, placée sous la présidence du Premier ministre, Pravind Jugnauth, hier après-midi. Tenant compte de l’évolution de la situation au Japon, où les institutions scolaires sont fermées pour un mois à partir de lundi, les autorités affirment suivre de près les derniers développements dans ce pays.

En marge de cette décision, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a décidé de porter hier à « très élevé » le niveau de la menace liée au nouveau coronavirus, qui a contaminé quelque 79 000 personnes en Chine et plus de 5 000 dans le reste du monde. D’ailleurs, le Nigeria est devenu le premier d’Afrique subsaharienne a enregistré un cas de coronavirus en cette fin de semaine. Ce ressortissant nigérian était rentré en début de semaine de Milan.

Ainsi, l’Italie et l’Iran ont été ajoutés à la liste des pays, avec la Chine et la Corée du Sud, entre autres, dont les ressortissants et passagers y ayant séjourné au cours des 14 derniers jours sont interdits d’entrée à Maurice. Justifiant ce développement, le communiqué émis par le gouvernement, après les délibérations d’hier, note que « selon les dernières statistiques, le Covid-19 se répand rapidement à travers les diverses provinces italiennes ».
D’autre part, les Mauriciens en provenance de ces deux pays, où y ayant séjourné au cours de ces 14 derniers jours, seront automatiquement placés en quarantaine à leur descente d’avion au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport. Le comité sur le coronavirus souligne que « ces mesures citées sont temporaires et évolueront en fonction de la situation sur le plan international ».

D’autre part, le comité ministériel note que « de fausses informations circulent actuellement sur les réseaux sociaux et sur WhatsApp à l’effet qu’il y aurait des cas positifs de Covid-19 » à Maurice. « Le comité tient à préciser qu’aucun cas de Covid-19 n’a été enregistré sur le territoire mauricien à ce jour. » Des contrôles sanitaires renforcés sont menés à l’aéroport et au port pour assurer une surveillance accrue.

Hier après-midi, la veille sanitaire de l’épidémie de coronavirus indiquait qu’à Souillac, 24 personnes se trouvaient en quarantaine et six autres en isolation, soit un total de 30 personnes. Dix-sept autres personnes sont en quarantaine à Anse-La-Raie. « Au total, 47 personnes sont en observation à Maurice. Toutes en bonne santé. Depuis le début de la veille, 176 personnes ont été placées sous observation et 129 ont été autorisées à rentrer chez elles », ajoute le ministère de la Santé.