Face au coronavirus et aux mesures de confinement prises, le gouvernement a présenté un plan d’urgence destiné aux entreprises.

Renganaden Padayachy, ministre des Finances, présent lors du point de presse du National Communication Commitee ce lundi matin 23 mars au bureau du Premier ministre, a annoncé la mise sur pied d’un Wage Support Scheme. Ce soutien coûtera Rs 2,6 milliards à l’Etat.

« Pou pa penaliz bann salarye ek bann antreprener, sirtou bann ti-antreprener, gouvernman inn desid pou kontribye 50% lor premye Rs 25 000 saler de baz bann travayer ki tous ziska Rs 50 000. »  Ce qui représente un montant d’environ Rs 5 000 à Rs 12 500.

Ainsi, pour une personne qui touche un salaire de base de Rs 10 200, le gouvernement fournira Rs 5 100.

Pour une personne qui touche un salaire de base de Rs 25 000, le gouvernement contribuera à hauteur de Rs 12 500.

Le gouvernement contribuera également à hauteur de Rs 12 500 pour ceux touchant un salaire de base de Rs 25 000 à Rs 50 000.

« Gouvernman pou fer tou saki bizin fer pou protez travayer ek nou lekonomi », a rassuré le ministre.

Tous les employeurs sont invités à enregistrer leurs applications sur le site de la Mauritius Revenue Authority (MRA) afin de pouvoir bénéficier de ce support.

« Tou bann anplwayer ki pa ankor fer saler a ler ki mo pe koze, zot bizin komans fer enn demann express ek Comiser polis pou gagn enn otorizasion spesifik ziska dime midi ».