« Fode pa nou fer sa vinn enn psikoz ek kre enn panik », a plaidé le ministre de la Santé, Kailash Jugatpal, face à la presse hier, mardi 28 janvier, en évoquant les mesures prises contre le coronavirus qui sévit notamment en Chine.

Une réunion intersectorielle de coordination sur ce virus a eu lieu dans l’après-midi d’hier au ministère de la Santé. Elle a été présidée par le ministre de tutelle.

L’objectif était de faire le point sur les dispositifs mis en place afin de veiller que chaque niveau de sécurité soit renforcé, et ce, pour éviter tout cas d’infection au coronavirus à Maurice.

« Nou bizin fer enn manier swiv tou protokol e sa demann enn kooperasion », a soutenu le ministre.

Infrarouge.

Des représentants du port, de la police, de l’aéroport, du Passport and Immigration Office, de l’ambassade de Chine, de cliniques privées, de la Mauritius Tourism Promotion Authority et du ministère des Affaires étrangères, entre autres, ont assisté à cette réunion.

De nouvelles mesures seront mises en place à l’aéroport pour renforcer la sécurité, telles une première détection d’infection par système infrarouge. De plus, une équipe du ministère de la santé sera postée sur place pour « fast track les passagers », a soutenu le ministre.

Pour rappel, sept patients en provenance de Chine ont été placés en quarantaine à l’hôpital de Souillac. Ils ne présentent pas de symptômes d’infection au coronavirus mais ont tout de même été placés en quarantaine par mesure de précaution.