Photo illustration. (Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 73.000 morts dans le monde.

– Boris Johnson en soins intensifs –

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, testé positif au nouveau coronavirus il y a dix jours, a été transféré en soins intensifs lundi, au lendemain de son hospitalisation dans le centre de Londres.

– Nouveau rebond en Italie –

Le bilan des morts en Italie, pays le plus durement touché par l’épidémie, est reparti lundi à la hausse, avec 636 décès supplémentaires en 24 heures, après deux journées consécutives de baisse.

– Etats-Unis: plus de 10.300 morts –

La semaine qui démarre aux Etats-Unis, où on dénombrait lundi 10.335 morts et 347.003 cas, sera « comme Pearl Harbor » ou « le 11-Septembre » sauf que « ce sera dans tout le pays », a prévenu l’administrateur fédéral des services de santé publique.

La première puissance mondiale est désormais le troisième pays le plus endeuillé après l’Italie et l’Espagne.

A New York, les mesures de confinement sont prolongées jusqu’au 29 avril.

– Masques: pas « la solution miracle »-

Les masques ne sont pas « la solution miracle » et leur usage généralisé n’est justifié que si les autres mesures barrière sont impossibles ou difficiles à mettre en place, a estimé le patron de l’OMS.

Il a condamné les « propos racistes » de chercheurs ayant récemment évoqué l’Afrique comme « un terrain d’essai » pour tester un vaccin potentiel.

– Merkel veut une UE plus forte –

Pour la chancelière allemande Angela Merkel l’Union européenne fait face « à sa plus grande mise à l’épreuve » depuis sa fondation. Elle doit devenir plus « souveraine », notamment dans la production de masques sanitaires.

– France : pire récession depuis 1945 –

La France va sans doute connaître en 2020 sa pire année de récession économique depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, estime le gouvernement.

– Plus de 73.000 morts dans le monde –

La pandémie de nouveau coronavirus a fait 73.139 morts dans le monde, dont près des trois quarts en Europe, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 19h00 GMT.

L’Europe est le continent le plus touché, avec 52.498 décès, dont 16.523 en Italie, 13.055 en Espagne, 8.911 en France, 5.373 au Royaume-Uni.

Le nombre de contaminations officiellement déclarés atteint 1,31 million dans le monde.

– Etat d’urgence au Japon –

Le gouvernement japonais va déclarer mardi l’état d’urgence dans plusieurs régions du pays, dont Tokyo et Osaka.

Un plan massif de soutien à l’économie de 108.000 milliards de yens (915 milliards d’euros) va être mis en oeuvre.

– Kinshasa et Nairobi isolées –

La République démocratique du Congo a commencé le confinement du centre politique, économique et diplomatique de Kinshasa, considéré comme l’épicentre de la pandémie.

Le Kenya a décidé d’isoler sa capitale Nairobi du reste du pays.

– 4e jour de baisse en Espagne –

En Espagne, le nombre de décès a baissé pour le quatrième jour de suite avec 637 morts en 24 heures, chiffre le plus bas depuis 13 jours.

– Norvège : épidémie « sous contrôle » –

La Norvège, qui a adopté un régime de semi-confinement depuis la mi-mars, a réussi à faire passer l’épidémie sur son sol « sous contrôle », selon le gouvernement.

– Vers un assouplissement en Autriche –

L’Autriche souhaite assouplir à partir du 14 avril les restrictions en vigueur, en commençant par la réouverture des petits commerces.

– Dette argentine –

L’Argentine a repoussé à 2021 le paiement de 9,8 milliards de dollars de dette.

Le pays qui connaît une profonde crise économique, est confiné depuis le 20 mars et subit un lourd impact sur son économie.

– Heathrow au ralenti –

L’aéroport d’Heathrow, le plus grand du Royaume-Uni et l’un des principaux « hubs » du transport aérien mondial, a décidé de fermer l’une de ses deux pistes et de suspendre l’activité liée aux passagers dans deux terminaux.

burs-paj-jba/ber/fjb

© Agence France-Presse