AFp

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19, qui a fait plus de 214.000 morts sur la planète.

– Plans de déconfinement –

La France et l’Espagne, pays parmi les plus meurtris par la pandémie, ont présenté leurs plans de déconfinement très progressif.

Le Premier ministre français Edouard Philippe annoncé un déconfinement à partir du 11 mai, différencié entre les départements « verts », où il sera appliqué largement, et « rouges », où il prendra une forme plus stricte. Les modalités comprendront notamment des tests massifs, la réouverture progressive des écoles, des commerces – mais pas dans un premier temps des cafés et des restaurants – et le port obligatoire du masque dans les transports publics.

En Espagne, la feuille de route fixée par le gouvernement prévoit à partir du 9 mai un déconfinement par « phases » jusqu’à « fin juin », en fonction de l’évolution de la pandémie. Les écoles resteront elles fermées jusqu’en septembre.

– Plus de 214.000 morts –

Le nouveau coronavirus a fait au moins 214.451 morts dans le monde pour 3.068.300 cas recensés, depuis son apparition en Chine en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mardi à 19h00 GMT.

Les Etats-Unis, où la barre du million de cas recensés a été franchie mardi, sont également le pays ayant enregistré le plus de morts (57.533), devant l’Italie (27.359), l’Espagne (23.822), la France (23.660). Le Royaume Uni, qui va inclure dès mercredi les décès dans les maisons de retraite dans ses bilans quotidiens, comptait 21.678 morts.

– Allemagne: gare au rebond –

Des signes d’aggravation de l’épidémie apparaissent en Allemagne, beaucoup moins touchée au départ que la plupart des autres grands pays et qui vient tout juste de débuter son déconfinement.

Pour la première fois depuis la mi-avril, le taux d’infection a de nouveau atteint le seuil de 1,0 ce qui signifie que chaque malade contamine une autre personne.

Dès mercredi, la ville-Etat de Berlin va rendre obligatoire le port du masque, une décision déjà prise par l’ensemble des autres Etats régionaux allemands.

– Aérien: l’emploi mis à mal –

Dans un secteur du transport aérien en pleine tourmente, la compagnie British Airways prévoit de supprimer jusqu’à 12.000 emplois en raison de l’impact durable du Covid-29 sur son activité, a annoncé sa maison-mère, le groupe IAG.

Egalement frappée de plein fouet, l’entreprise islandaise Icelandair va se séparer de 2.000 employés, en particulier des membres d’équipage, des services de maintenance ou des opérations au sol.

– Vaccins: une centaine de projets –

Il existe une centaine de projets de vaccins anti-Covid-19 dont une dizaine en phase d’essais cliniques, selon l’institut britannique London School of Hygiene and Tropical Medicine.

Huit projets en sont au stade des essais cliniques sur des hommes et parmi ceux-ci un projet chinois se trouve à un stade plus avancé que les autres.

– JO de Tokyo: 2021 ou rien –

Les Jeux olympiques de Tokyo 2020, reportés à l’été 2021, seront annulés si la pandémie n’est pas maîtrisée d’ici là, selon le président du comité japonais d’organisation, Yoshiro Mori.

– Sydney: « Surfez et partez » –

Des centaines de surfeurs et de baigneurs se sont rués sur la célèbre plage de Bondi Beach à Sydney, cinq semaines après sa fermeture par les autorités, l’Australie ayant commencé à assouplir les mesures contre le coronavirus.

Des pancartes « surfez et partez » exhortent toutefois les visiteurs à ne pas s’attarder une fois leur activité aquatique terminée, bains de soleil ou châteaux de sable restant interdits.