(Photo by Kenzo TRIBOUILLARD / AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

– Plus de 230.000 morts –

La pandémie a fait au moins 230.309 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles jeudi à 19h00 GMT.

Plus de 3.218.410 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 195 pays et territoires.

Les États-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de morts (61.717), devant l’Italie (27.967), le Royaume-Uni (26.711), l’Espagne (24.543) et la France (24.376).

– Plus de 130 thérapies à l’étude –

Plus de 130 thérapies sont à l’étude dans le cadre de la recherche contre le Covid-19, a indiqué la Fédération internationale de l’industrie du médicament (IFPMA).

L’Agence française du médicament a annoncé avoir autorisé sous conditions strictes l’utilisation du plasma de malades guéris pour soigner des patients gravement atteints.

– Vaccins –

Le laboratoire pharmaceutique américain Pfizer a indiqué qu’il misait sur la production de 10 à 20 millions de doses de vaccin expérimental d’ici la fin de l’année.

Le laboratoire britannique AstraZeneca a annoncé un partenariat avec l’université d’Oxford prévoyant qu’il fabrique et distribue dans le monde entier le vaccin auquel travaillle cette dernière.

– Un Covid-19 naturel –

Les services de renseignement américains ont annoncé être parvenus à la conclusion que « le virus du Covid-19 n’a pas été créé par l’Homme ou modifié génétiquement », démentant des rumeurs qui circulent largement aux Etats-Unis.

– Plus de 1.000 morts en Russie –

La Russie a franchi plusieurs seuils symboliques, dépassant les 100.000 cas, les 1.000 morts et battant un nouveau record quotidien de contaminations.

Le Premier ministre Mikhaïl Michoustine a annoncé être contaminé et se placer en isolement.

– Le Royaume-Uni a « passé le pic » –

Le Royaume-Uni a « passé le pic » de l’épidémie, a affirmé le Premier ministre Boris Johnson. « Nous sommes sur une pente descendante », a-t-il assuré lors de sa première conférence de presse depuis son rétablissement du coronavirus.

– Récession –

La Banque centrale européenne s’attend à un repli de « 5 à 12% » du produit intérieur brut de la zone euro cette année, a annoncé sa présidente Christine Lagarde.

La France a annoncé un effondrement de 5,8% de son PIB au premier trimestre, l’Espagne de 5,2% et l’Italie de 4,7%. A l’échelle de la zone euro, l’activité a chuté de 3,8%, selon l’institut Eurostat.

L’économie canadienne risque de se contracter de 12% en 2020 en rythme annuel, selon une étude officielle.

– Chômage –

Le nombre de chômeurs a bondi de 13,2% en Allemagne en avril, sa plus forte hausse en un mois depuis 1991. Le taux de chômage est désormais de 5,8%.

Les Etats-Unis ont enregistré 3,8 millions de nouveaux inscrits au chômage sur une semaine, ce qui porte à plus de 30 millions les nouvelles demandes depuis mi-mars.

– L’Allemagne assouplit le confinement

L’Allemagne a décidé d’assouplir un peu plus le confinement en rouvrant sous conditions les lieux de culte, musées et zoos.

En revanche, la chancelière Angela Merkel a indiqué que la question d’une ouverture des frontières avec les pays européens n’était « pas au programme » pour le moment.

– Blocage à l’ONU –

Les Etats-Unis et la Chine bloquent au Conseil de sécurité de l’ONU un projet de résolution franco-tunisien réclamant une « coordination renforcée » face à la pandémie.

– Téléthon mondial –

Gouvernements, philanthropes, dirigeants d’entreprises et célébrités sont appelés à participer à une collecte de fonds mondiale organisée lundi à Bruxelles pour la recherche d’un vaccin et de traitements.

– Nouveau mode opératoire des trafiquants –

Interpol a lancé l’alerte sur un nouveau mode opératoire des trafiquants qui utilisent des services de livraison à domicile de pizza et autres denrées pour transporter drogue ou armes dans les pays soumis au confinement.

-AFP