(Photo by Erika SANTELICES / AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences dans le monde.

– Plus de décès en Europe qu’en Asie –

Plus de 209.500 cas d’infection ont été détectés dans 150 pays et territoires depuis le début de l’épidémie qui a fait au moins 8.784 morts, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles mercredi à 18h30 GMT. La majorité des décès sont recensés en Europe (4.112) et en  Asie (3.384 décès).

La Chine dénombre au total 80.894 cas, dont 3.237 décès et 69.601 guérisons.

Les pays les plus touchés après la Chine sont l’Italie avec 2.978 morts pour 35.713 cas, l’Iran avec 1.135 morts (17.161 cas), l’Espagne avec 598 morts (13.716 cas), et la France avec 264 morts (9.134 cas confirmés).

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) qualifie le nouveau coronavirus d' »ennemi de l’humanité » et appelle l’Afrique à « se réveiller ».

– Confinement –

Suivant l’exemple de nombreux pays, notamment européens, la Belgique décide un confinement jusqu’au 5 avril.

Le Royaume-Uni décide la fermeture de ses écoles à partir de vendredi et jusqu’à nouvel ordre.

Le Pérou décrète un couvre-feu nocturne dans tout le pays.

– Etat d' »exception » –

Le Chili décrète l’état d’exception pour permettre le déploiement de l’armée pour le maintien de l’ordre. Plusieurs pays ont déjà déclaré l’état d’urgence. Et le Portugal s’apprête à le faire.

En France, le gouvernement autorise l’instauration d’un « état d’urgence sanitaire ».

Le gouvernement britannique rend public un projet de législation d’urgence donnant aux autorités des pouvoirs extraordinaires, permettant des arrestations à des fins de santé publique ou la mobilisation de retraités des services médicaux.

– Frontières fermées –

Le président américain Donald Trump annonce la fermeture temporaire de la frontière entre les Etats-Unis et le Canada pour tous les déplacements « non essentiels ».

La Turquie ferme ses frontières terrestres avec la Grèce et la Bulgarie. Et Israël ferme ses frontières à tous les étrangers, à l’exception des résidents.

L’Afrique du Sud annonce l’interdiction pour les bateaux de croisière d’accoster dans les ports du pays.

– « Navire-hôpital » à New York –

Donald Trump, qui se présente comme un président « en temps de guerre », va envoyer un navire-hôpital avec quelque 1.000 chambres dans le port de New York. Et l’Allemagne va transformer des hôtels et des grandes halles en hôpitaux.

Le plus grand stade d’Irlande, Croke Park, va lui servir de laboratoire « drive-in » où les Irlandais pourront se faire tester sans sortir de leur voiture.

– Crise économique majeure –

L’Organisation internationale du travail estime que la pandémie pourrait entraîner une hausse du chômage dans le monde touchant près de 25 millions d’emplois.

Les principales places boursières européennes et américaines accusent de fortes pertes.

Le Canada annonce un nouveau plan de 27 milliards de dollars canadiens (17 milliards d’euros) d’aides directes et de 55 milliards de reports d’impôts, la Pologne un programme national d’environ 47 milliards d’euros et la Turquie un plan de 14 milliards d’euros.

– Plus de 850 millions de jeunes privés d’écoles –

Plus de 850 millions de jeunes dans le monde, soit près de la moitié de la population d’écoliers et d’étudiants, doivent rester chez eux, sans accéder à leurs établissements d’enseignements, selon l’Unesco (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture).

– Annulation ou report –

Le concours Eurovision de la chanson, prévu en mai aux Pays-Bas, est annulé pour la première fois dans l’histoire de la compétition.

Les 24 Heures du Mans prévues en juin sont reportées en septembre.

-AFP