A police officer (C) wearing a facemask stands guard as people queue outside a shop at Pugoda on the outskirts of Sri Lanka's capital city Colombo on March 24, 2020, as the authorities briefly lifted a curfew to allow residents to stock up on essentials amid concerns over the spread of the COVID-19 coronavirus. (Photo by Ishara S. KODIKARA / AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

– 1,7 milliard de confinés –

Plus de 1,7 milliard de personnes dans le monde, dont au moins 700 millions d’Indiens, sont appelées à rester confinées.

En Grande-Bretagne, le Premier ministre Boris Johnson a annoncé que chacun devait obligatoirement rester chez soi, sauf nécessité.

En Italie, le gouvernement interdit de se déplacer d’une commune à une autre, sauf en cas « d’urgence absolue » ou pour raison de santé.

En France, le Premier ministre Edouard Philippe annonce de nouvelles restrictions. « Le temps du confinement peut durer encore quelques semaines ».

Un confinement de trois semaines est décrété en Afrique du Sud à compter de jeudi. Les Pays-Bas prolongent jusqu’au 1er juin l’interdiction de rassemblement. Cuba met en quarantaine tous les touristes encore sur l’île. « Confinement total » dans la région de Blida en Algérie, nocturne dans celle d’Alger.

– Trump inquiet pour l’économie –

Le président américain Donald Trump exprime des doutes sur les restrictions, trop néfastes à l’économie selon lui. « Nous ne pouvons laisser le remède être pire que le problème lui-même ».

– Appel à un cessez-le-feu –

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres appelle « à un cessez-le-feu immédiat, partout dans le monde », face au Covid-19.

Le Conseil de sécurité est incapable de se mettre d’accord sur un projet de déclaration quant à « la préoccupation croissante » de ses 15 membres face à la pandémie.

– Plans de sauvetage –

Les ministres des Finances du G20 se déclarent prêts à soutenir les pays les plus vulnérables. Ceux de l’UE valident la suspension des règles de discipline budgétaire pour permettre aux 27 de dépenser autant qu’il le faut.

En Allemagne, le gouvernement adopte des mesures de plusieurs centaines de milliards d’euros, prévoyant des aides aux entreprises et aux salariés, y compris la possibilité de nationalisations partielles.

Pour le FMI, la récession mondiale pourrait être pire que celle qui a suivi la crise financière de 2008.

– La pandémie « s’accélère » –

La pandémie « s’accélère » mais sa trajectoire peut être modifiée, estime l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui appelle les pays à tester tous les cas et à placer en quarantaine leurs contacts proches.

– Plus de 360.000 cas –

Le nouveau coronavirus a fait au moins 16.146 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l’AFP à partir de sources officielles lundi à 19H00 GMT. Plus de 361.510 cas d’infection ont été officiellement déclarés dans 174 pays et territoires.

L’Italie compte 6.077 morts pour 63.927 cas. La Chine, où l’épidémie a débuté, dénombre 3.270 décès pour 81.093 cas.

Les pays les plus touchés après l’Italie et la Chine sont l’Espagne avec 2.182 morts (33.089 cas), l’Iran (1.812 morts, 23.049 cas), la France (860 morts, 19.856 cas), et les États-Unis (499 morts, 41.511 cas).

– Essais cliniques –

La Chine entame son premier essai clinique pour tester un vaccin, et la Russie commence à tester un vaccin sur des animaux.

Des chercheurs canadiens lancent une étude visant à tester les effets d’un anti-inflammatoire, la colchicine, sur les risques de complications pulmonaires et de décès liés au Covid-19.

– Durcissements aux frontières –

Hong Kong interdit toute entrée aux non-résidents.

Les passagers des vols internationaux à destination de Pékin doivent désormais effectuer une escale préalable dans une ville chinoise afin d’y subir des examens médicaux.

Le Chili refuse le débarquement de passagers grippés d’un paquebot qui erre au large de ses côtes, le Zaandam.

– JO en sursis –

La Fédération internationale d’athlétisme estime que maintenir les Jeux Olympiques d’été, prévus au Japon, n’est « ni faisable ni souhaitable ». Le Comité olympique américain est favorable à un report, de même que ses homologues suisse, australien et canadien. Si les JO sont maintenus aux dates prévues cet été, le Canada n’y enverra aucun athlète.