Photo illustration

Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences dans le monde.

Frontières fermées

La République Tchèque va fermer ses frontières, tout comme l’Ukraine, rejoignant la Slovaquie (qui fait un exception pour les ressortissants polonais).

Le Pakistan ferme ses frontières avec l’Iran et l’Afghanistan.

L’Autriche suspend les vols avec la France, l’Espagne et la Suisse. Même décision en Turquie avec neuf pays européens. La Russie réduira ses liaisons aériennes avec l’Union europénne à partir de lundi.

Ecoles fermées, rassemblements interdits

La France, la Belgique, la Suisse, le Portugal, l’Espagne, la plupart des régions allemandes ou encore le Venezuela ont rejoint la liste des pays fermant leurs écoles.

Disney ferme ses parcs d’attraction en Californie, en Floride et près de Paris.

New York interdit les rassemblements de plus de 500 personnes, théâtres de Broadway compris.

En France, le Château de Versailles, la Tour Eiffel et le Musée du Louvre ferment. Même mesure pour les musées et sites archéologiques en Grèce.

L’Autriche, la Grèce et la Bulgarie ferment les commerces non essentiels.

Elections et primaires reportées

Les élections locales qui devaient se tenir en mai dans une partie du Royaume-Uni, dont Londres, sont reportées d’un an.

Aux Etats-Unis, report de la primaire démocrate en Louisiane, prévue le 4 avril.

L’Amérique latine s’isole

Le Venezuela, la Bolivie, le Paraguay, le Pérou suspendent les vols européens. L’Argentine suspend les vols en provenance des pays les plus touchés.

Plus de 5.000 morts

Depuis décembre, plus de 141.505 cas recensés dans 124 pays et territoires, dont 5.365 décès, selon un comptage de l’AFP établi à partir de sources officielles vendredi à 17H30 GMT.

3.176 personnes sont mortes en Chine continentale, 1.266 en Italie, et 514 en Iran, les trois pays les plus touchés en nombre de décès.

L’Europe est à l' »épicentre » de la pandémie, avertit l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le sport chamboulé

Le Championnat d’Allemagne de football, la Premier League en Angleterre, la saison de la Ligue nord-américaine de hockey sur glace (NHL) sont suspendus.

En France, suspension de l’intégralité du football, des championnats professionnels de rugby (Top 14 et Pro D2).

Parmi les reports: le Tour d’Italie, le championnat de cricket en Inde, des matches de Ligue des champions et de Ligue Europa, le marathon de Boston, le match du Tournoi des VI Nations Pays de Galles-Ecosse, le Masters de golf à Augusta, les Grands Prix de F1 de Bahreïn et du Vietnam.

Le Grand Prix d’Australie est annulé.

Craintes de récession

La BCE prédit une « considérable aggravation des perspectives de croissance à court terme » et le scénario d’une récession dès cette année est jugé « très probable » par un haut responsable de la Commission européenne.

Berlin annonce des prêts « sans limite » pour aider les entreprises du pays d’une valeur d’au moins 550 milliards d’euros.

Personnalités « positives »

L’épouse du Premier ministre canadien ayant été testée positive, Justin Trudeau reste à l’isolement.

L’entraîneur espagnol d’Arsenal Mikel Arteta a été testé positif.

En revanche, le président brésilien Jair Bolsonaro a annoncé ne pas être porteur du virus.