« Les Mauriciens sont en bonne santé ». C’est ce qu’a confirmé le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, cet après-midi face à la presse, concernant les Mauriciens ayant été évacués en France de Wuhan, épicentre de l’épidémie de coronavirus en Chine.

Cependant, ils sont toujours sous observation en quarantaine.

Le ministre a rencontré les habitants de Souillac cet après-midi, mardi 4 février, afin de les rassurer et les sensibiliser au Coronavirus. Car la localité accueille le centre de quarantaine où sont placés les arrivants de Chine.

Toujours dans l’optique de prendre des mesures de précaution, le ministère des Sports a mis à disposition le centre de Pointe-Jerome à Anse-La-Raie, qui sera converti en centre d’isolement.

A ce jour, une quarantaine de personnes sont en observation.

Après s’être longuement étendu sur le mode de transmission du virus, le ministre de la Santé a rassuré les habitants de la localité. « Il n’y a pas lieu de paniquer car il n’y a aucun cas rescencé à Maurice », a-t-il indiqué.

La procédure de mise en quarantaine est « une mesure de précaution », a-t-il ajouté. Comme dans tous les pays du monde, Maurice prend des dispositions pour éviter que le virus n’atteigne le pays.

« Prendre des dispositions pour minimiser les risques de propagation en va de la responsabilité du gouvernement ». Le ministre a fait état des dispositions ayant été prises, soit de garder des passagers en observation, des restrictions temporaires pour ceux venant de Chine, entre autres.