L’interdiction temporaire d’importer des produits à Maurice s’applique uniquement aux « animaux vivants, y compris les poissons », selon un communiqué diffusé par le ministère de l’Agro-industrie hier après-midi.

Le communiqué rappelle qu’un comité technique qui s’était réuni le 2 février dernier avait imposé une interdiction temporaire d’importation d’animaux, y compris les poissons et d’autres produits associés.

Le comité technique s’est réuni à nouveau jeudi dernier pour examiner toutes les informations pertinentes disponibles et, à la lumière des informations mises à jour, a recommandé que l’interdiction temporaire d’importer des produits à Maurice s’applique uniquement aux « animaux vivants, y compris les poissons ».