Qui sont les travailleurs concernés par les « services essentiels » évoqués par le Premier ministre hier, qui peuvent braver le confinement instauré pour contenir la propagation du coronavirus?

« Jusqu’à ce que l’on puisse clarifier les modalités des « laissez-passer », la communauté des affaires a l’autorisation d’effectuer ce qu’elle considère comme « service essentiel » », a soutenu Business Mauritius à travers un communiqué émis le mercredi 19 mars.

Sont dès lors cités comme exemples : le secteur bancaire; celui de l’hôtellerie, pour les hôtels hébergeant des touristes; de la construction, afin de sécuriser les chantiers; et des fournisseurs, pour organiser les livraisons.

« Business Mauritius, avec la collaboration de tous ses membres partenaires, définira une liste de secteurs et de sociétés de services essentiels pour obtention de laissez-passer pour des employés », indique le communiqué.

Pour rappel, comme déclaré par le Premier ministre hier, seuls les « services essentiels » devraient être en activité durant le confinement de deux semaines qui a débuté à 6h ce vendredi 20 mars.