Selon le ministère de la Santé, 48 pays ont été touchés par le Covid-19. Que se passerait-il si un Mauricien se retrouvait affecté par ce virus ? Le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, a tenu à éclaircir les diverses interrogations par la mise sur pied d’un plan d’action en collaboration avec différentes autorités, et ce, pour la protection de la population.

Face à la presse ce jeudi après-midi, le ministre de la Santé a indiqué que ce plan d’action comprend des dispositifs renforcés par rapport à la coordination et le stock de médicaments. Il comprend aussi une zone d’isolation surveillée et un personnel qualifié, dédié aux patients, des équipements adéquats, ainsi que des protocoles de sécurité.

« Nous avons déjà prévu ce que nous devons faire et comment nous devons le faire. C’est une feuille de route pour plusieurs stakeholders dans l’éventualité que nous ayons un cas. Nous travaillons ainsi en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de santé (OMS) pour la formation du personnel médical », a-t-il indiqué.

Le ministre de la Santé a ajouté que tous les centres de quarantaine sont opérationnels et a rappelé que « notre priorité c’est la santé et sécurité de tous nos citoyens ». Il a soutenu qu’il n’y a aucun cas de coronavirus à Maurice.

Suivant l’appel du Premier ministre ce matin de mettre la politique de côté face à la propagation du COVID-19, le ministre Jagutpal a prévenu qu’un politicien essaie de créer la confusion à travers le pays. « Nou lans enn lapel a populasion. Nou tou bizin ansam e non pa esay kre konfusion ek panik dan pei ».