Les groupes bancaires (Mauritius Commercial Bank, State Bank of Mauritius, AfrAsia et Bank One) ont enlevé quatre des six trophées attribués hier soir lors de la cérémonie de remise des PwC Awards version 2013, à l’hôtel Hennessy Park, Ebène. Les deux autres trophées ont été décernés à Air Mauritius et Rogers. Ce concours est jugé sur la qualité des rapports annuels des sociétés, leur politique de transparence et de bonne gouvernance et de gestion des risques. Le jury s’est retrouvé encore une fois dans l’incapacité de récompenser une entreprise publique (Public Interest Entity), la qualité ou la non-soumission de rapports faisant défaut dans ce cas précis.
André Bonieux, Senior Partner chez PwC Mauritius, devait souligner dans son allocution d’ouverture que malgré les progrès notés dans la façon dont les entreprises communiquent leurs résultats, leurs stratégies, leurs politiques de gestion des risques et de bonne gouvernance, il y a toujours des écueils qu’elles n’arrivent pas à éviter ou des incohérences qu’elles ne parviennent à éliminer. Pour lui, c’est la responsabilité des audit committees des entreprises, des conseils d’administration et des auditeurs de veiller à ce que des informations fiables et cohérentes soient communiquées aux actionnaires. Il est d’opinion que pour Maurice soit vraiment perçue comme un pays bien réglementé, il faudra coûte que coûte appliquer les normes IFRS (International Financial Reporting Standards).
Dans cette optique, André Bonieux suggère que les régulateurs du marché ainsi que la Stock Exchange of Mauritius, le Financial Reporting Council et le Mauritius Institute of Professional Accountants se concertent pour étudier les failles et proposer des solutions en conséquence. Ce que les actionnaires et le public recherchent, dit-il, ce sont des informations fiables sur l’entreprise et la direction que celle-ci est en train de prendre. L’entreprise doit savoir comment communiquer des informations efficacement.
Présentant les observations du jury, Michael Ho Wan Kau, partenaire chez PwC Mauritius, a d’abord indiqué que pour cette 15e édition des PwC Corporate Reporting Awards, 76 rapports annuels ont été épluchés et 75 sites web évalués. Pour l’attribution du trophée concernant la communication des informations sur la gestion des risques, le jury a noté que beaucoup d’entreprises ont évoqué les risques importants mais recommandent que le processus d’évaluation et d’identification des risques soit plus pointu et que les entreprises puissent faire le lien entre la source des risques et les mesures prises pour les mitiger ainsi que les résultats obtenus.