Les suspects Jordan Gujadhur (à g.) et Catherine Antoine (à dr) sont accusés du meurtre de France Yvon Vellien
  • La victime (38 ans) soupçonnait Jordan Gujadhur (22 ans) d’entretenir une relation amoureuse avec sa compagne, Catherine Antoine (40 ans)

Il aura fallu 24 heures à la police pour identifier le corps calciné d’un homme ligoté à un arbre sur la plage de Sable-Noir aux petites heures du matin samedi. Il s’agit d’Yvon Vellien âgé de 38 ans, résidant à Coromandel. Les limiers de la police soupçonnent que ce dernier a été tué par son fils adoptif, Louis Hurry Jordan Gujadhur (22 ans) et sa compagne Catherine Antoine, âgée de 40 ans. Selon la police, les deux suspects entretenaient une liaison que le trentenaire avait fini par découvrir vendredi.

L’autopsie pratiquée par le Chief Medical Officer de la police, Dr Sudesh Kumar Gungadin, assisté du Dr Prem Chamane, a noté que la victime avait été molestée physiquement et avait deux côtes fracturées. L’enquête a connu un développement majeur quand l’équipe du sergent Mohun de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) a obtenu des informations sur l’identité de la victime. Très vite, les policiers ont débarqué au domicile de la victime à Grenade Lane, Coromandel, où se trouvaient son fils adoptif Jordan Gujadhur et sa compagne Catherine Antoine. Ces derniers n’ont pu dire où se trouvait le propriétaire de la maison.

N’étant pas satisfaits de leurs explications, ils ont été confiés à la Major Crime Investigation Team qui les a interrogés dans la soirée de dimanche. Les premières informations dont disposent les enquêteurs laissent comprendre qu’Yvon Vellien avait accueilli chez lui cette année Jordan Gujadhur. Il le considérait comme un fils et il a même fait des démarches pour ce que le jeune homme obtienne un emploi comme Helper dans un groupe de presse, où travaillait déjà Catherine Antoine. Selon une source proche du dossier, Yvon Vellien a appris que son fils adoptif entretenait une liaison avec sa compagne.

Fou de rage, il est rentré chez lui vendredi soir après son travail à la gare d’Immigration où il vend des boulettes. Une vive dispute a éclaté avec Catherine Antoine et le trentenaire a commencé à la frapper. C’est alors que Jordan Gujadhur s’est interposé et devait à son tour agresser Yvon Vellien à coups de barre de fer. Le trentenaire s’est écroulé dans une mare de sang.

Ils ont placé le trentenaire à l’intérieur d’un matelas et l’ont placé dans une voiture. Ils ont ensuite pris la direction de Sable-Noir où ils l’ont attaché à un arbre avant de le brûler. Les enquêteurs tentent d’établir si la victime était encore en vie avant cet acte, d’autant plus que l’autopsie a noté la présence de monoxyde de carbone dans son estomac.

Aussitôt après avoir commis leur forfait, les deux suspects sont retournés chez eux à Coromandel. La police soupçonne qu’une troisième personne serait impliquée dans ce crime et aurait aidé Jordan Gujadhur et Catherine Antoine à transporter Yvon Vellien dans le véhicule. Les suspects ont passé la nuit de dimanche en détention et ils sont attendus au tribunal de Port-Louis ce matin où une accusation provisoire de meurtre sera retenue contre eux. D’après les renseignements recueillis, la compagne de la victime est passée aux aveux hier, mais elle n’a pas encore donné tous les détails sur les circonstances de ce meurtre.

La MCIT était à la recherche du véhicule en question qui sera examiné par une équipe du Scene of Crime Office en vue des prélèvements de sang à l’intérieur. Cet élément sera ajouté au dossier. L’enquête est menée par l’équipe de l’ASP Seebaruth.