Airports of Mauritius Limited traverse depuis le début de l’année une véritable zone de turbulences alors qu’en principe le début de 2013 aurait dû être une ère nouvelle avec la mise en opération du nouveau Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport Terminal. Le dernier développement en date est que le Deputy Chief Executive Officer, Seewoosagur (Shiv) Nemchand a soumis sa démission au conseil d’administration et la demande a été acceptée.
Néanmoins, les tentatives du Mauricien en vue d’obtenir confirmation officielle de cette démission auprès du Chief Executive Officer d’AML Ltd, Serge Petit, ont été vaines. Le principal concerné ne répondant pas aux appels sur son cellulaire. D’autres sources soutiennent que ce départ du N° 2 d’AML Ltd devrait faire l’objet d’une annonce officielle par le truchement d’une société de communications.
Shiv Nemchand aurait-il anticipé les conclusions d’un comité disciplinaire, placé sous la présidence de Me Oozeer, en vue de faire la lumière sur des zones d’ombre lors de l’octroi du nettoyage et de l’entretien du Fencing Perimeter de l’enceinte de l’aéroport de Plaisance ? Difficile d’affirmer quoi que ce soit à ce stade.
Le fait demeure que le Deputy Chief Executive Officer, qui a retenu les services de Me Antoine Domaingue, a dû faire face à cette instance disciplinaire à la suite de sa suspension avec cinq autres employés. D’autres sources avancent que le rapport du comité disciplinaire serait déjà prêt même si dans les milieux officiels d’Airports of Mauritius Ltd, l’on se garde de commenter ces informations ou encore de confirmer les observations du comité disciplinaire au sujet des allégations de « malpractices » lors de l’octroi de ce contrat à l’aéroport.
L’interdiction de ces cinq employés d’Airports of Mauritius Limited avait été présentée comme la première étape du « tsunami sur les corps para-étatiques » annoncé par le Premier ministre et leader du parti Travailliste, Navin Ramgoolam, lors du congrès du parti en février dernier.
Jusqu’en début d’année, Shiv Nemchand était présenté comme un incontournable au sein d’Airports of Mauritius Limited. Il était connu par les membres du personnel à l’aéroport comme “Superman”, tant ses pouvoirs étaient étendus. Entre-temps, les temps ont changé et aujourd’hui, il a soumis sa démission en tant que N° 2 d’AML Ltd.