Airports of Mauritius Ltd (AML) a introduit un nouveau plan, le “Passenger Growth Incentive Scheme”, afin de soutenir l’amélioration de la connectivité de Maurice entre l’Asie et l’Afrique. C’est ce qu’a indiqué hier le bureau du Premier ministre adjoint. Ce plan, indique-t-on, offre des avantages financiers aux nouvelles compagnies qui desserviront Maurice, pendant une période initiale d’opération de trois ans.
Ces compagnies aériennes bénéficieront de rabais sur le coût du service passager, sur les frais aéroportuaires payés par les passagers, sur les frais d’atterrissage et de parking des avions, ainsi que pour ce qui touche au marketing de la destination. Ces rabais seront calculés par rapport à la croissance du nombre de passagers supplémentaires sur une année d’opération continue. Ils seront sujets à un nombre minimum de 10 000 passagers et jusqu’à un maximum de 100 000.
Air Asia sera la première compagnie qui devrait bénéficier de ces incitations. La compagnie aérienne, dit-on, est actuellement en négociation pour desservir Maurice, via Kuala Lumpur.
Basée en Malaisie, Air Asia opère sur environ 100 destinations en Asie et en Australie à travers son hub de Kuala Lumpur. La compagnie asiatique dispose d’une flotte de près de 200 Airbus A320. La connectivité aérienne est une des priorités des autorités, ce qui est à l’origine du corridor aérien entre l’Asie et l’Afrique avec Singapour et Maurice comme hubs régionaux. Rappelons qu’Air Mauritius a inauguré deux nouvelles destinations la semaine dernière : Dar es Salam et Maputo.