Le Club M a enregistré une encourageante victoire 2-1 contre Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) samedi dernier au New George V Stadium (Curepipe). Les joueurs d’Akbar Patel avaient ouvert le score grâce à Colin Bell en première période. Fabrice Pithia avait doublé la mise en seconde période. Stéphane Pierre avait réduit la marque pour la formation de l’ouest.
La bande à Akbar Patel est entrée dans la phase cruciale de sa préparation en vue du tournoi de la Cosafa Cup (6 au 20 juillet en Zambie). Bien qu’amicale, cette rencontre de samedi a permis à l’entraîneur national de faire une idée générale sur son groupe. Il faut toutefois faire ressortir que les joueurs de PRNFC retenus en présélection ont défendu leur club samedi.
Pour Akbar Patel, ce succès est encourageant pour le groupe d’autant plus que les joueurs ont entré dans une phase intensive dans leur préparation. « Le match de samedi a été une indication pour moi. Certes, on ne peut mesurer cette rencontre par rapport à ce qui nous attend en Zambie mais j’ai eu l’occasion de voir le comportement de certains nouveaux éléments dans différentes situations », a fait ressortir Akbar Patel.
Ce dernier a rappellé que le Club M n’a pas joué le moindre match international depuis décembre dernier soit contre les Comores dans le cadre des préliminaires du championnat d’Afrique des Nations (CHAN), dont la phase finale aura lieu en 2014 en Afrique du Sud.
« Ce match a été bénéfique pour nous dans notre préparation. Cela a été aussi une bonne occasion de faire tourner l’équipe. En fonction de cette rencotnre je vais apporter les retouches nécessaires et galvaniser le groupe avant le grand rendez-vous », a indiqué l’entraîneur national.
Ce tournoi de Cosafa Cup sera un gros morceau pour le Club M qui affrontera en ouverture du groupe A la Guinée-Equatoriale le 6 juillet. Les Mauriciens rencontreront deux jours plus tard la Namibie avant de clôturer les matches de poule contre les Seychelles le 10 juillet.
Les « Dallons » avaient pris la mesure Maurice en finale des 8es Jeux des îles de l’océan Indien de 2011. Face aux Guinéens, Nambiens et Seychellois, Akbar Patel joue la carte de la prudence. « Même si nous connaissons les Seychellois, je préfère ne rien pronostiquer. En football tout est possible. Il ne faut pas oublier qu’ils sont les champions en titre des îles. Sinon la Guinée-Equatoriale évolue un cran au-dessus. C’est une bonne formation qui avait du reste co organisé avec le Gabon la Coupe d’Afrique des Nations en 2012. La Namibie reste aussi une équipe à prendre au sérieux », a-t-il fait ressortir.
Entre-temps, la présélection du Club M continue à préparer cette échéance de l’Afrique australe. Après cette Cosafa Cup, le Club M aura à jouer contre le Zimbabwe (aller-retour) dans le cadre des préliminaires du CHAN 2014.