Vainqueur de la Namibie grâce à une réalisation d’Aurélien Kawoa, le Baby Club M a préservé ses chances de qualification pour les demi-finales de la Cosafa Cup -17 ans. Cette victoire, acquise samedi dernier au stade Saint-François Xavier à Port-Louis, permet ainsi à la bande à Daniel Ramsamy de se rebiffer après son échec (0-1) face au Botswana. Tout se jouera demain à midi au même endroit lors d’un duel face à une sélection seychelloise déjà éliminée.

Un lourd score aux dépens des Dallons, couplé à des succès de l’Afrique du Sud et du Swaziland dans les poules B et C respectivement favoriseraient les desseins des Mauriciens. Samedi dernier, la victoire était donc impérative. C’est ainsi que dès la 3e minute, le milieu Patrick Kwo voyait son coup franc intercepté par le gardien adverse. L’équipe mauricienne maîtrisait bien son sujet, mais se faisait tout de même peur avec un but adverse refusé pour hors-jeu.

Toujours est-il que le Baby Club M passait près du but inaugural, avec une reprise de la tête de Jordan François repoussée par la transversale (49e). Quelques minutes plus tard, le choix tactique de l’entraîneur national s’avérait payant, en sollicitant Angel Arthée en remplacement d’Andrew Roussety. Le joueur délivrait une magnifique passe en profondeur à Aurélien Kawoa, qui n’a pas tremblé pour permettre à Maurice d’inscrire son premier but et signer sa première victoire dans ce tournoi.

D’autres rencontres étaient à l’affiche le week-end dernier. Dans le groupe A, le Botswana a battu les Seychelles sur le score de 2-1, tandis que la Zambie a arraché à la dernière minute la victoire (1-0) face au Lesotho dans la poule B. Pour rappel, seuls les premiers de chaque groupe et le meilleur deuxième seront qualifiés pour les demi-finales prévues vendredi au stade St François Xavier.