La marque de cosmétiques activiste d’origine britannique, The Body Shop, s’implante pour la première fois à Maurice. L’idée revient à Mado Parfums & Co Ltd, le franchisé exclusif de The Body Shop à Maurice, qui a récemment ouvert ses portes rue La Chaussée, à Port-Louis. Cette ouverture sera suivie par le lancement d’un e-commerce dans les prochains mois. Pour rappel, Maurice est le 73e  marché mondial de The Body Shop.

Avec 3 000 magasins dans 73 pays, The Body Shop est une marque de beauté mondiale, qui cherche à se positionner de manière positive en offrant des soins de la peau, des soins capillaires et du maquillage de haute qualité et d’inspiration naturelle, fabriqués de manière éthique et durable. Avec The Body Shop, le groupe familial Mado apporte une nouvelle offre cosmétique et poursuit sa stratégie pour développer le marché de la beauté à Maurice.

Sarah Jackson, directrice de compte franchise pour The Body Shop EMEA, dira d’ailleurs : « Nous sommes ravis d’accueillir The Body, qui est une marque de commerce à Maurice avec Mado Parfums & Co Ltd, un acteur local fort avec une expertise du marché. Pour plus de 43 ans, The Body Shop croit que la marque a le pouvoir de faire la bonne différence dans le monde des affaires. Avec notre partenaire Mado Parfums & Co Ltd en tête de file, nous sommes confiants que notre philosophie de marque aura une forte résonance auprès de nos clients. »

Daoud Ingar, PDG de Mado Parfums & Co Ltd, trouve pour sa part : « Nous savons que les clients sont très heureux de découvrir The Body Shop, une expérience d’achat unique et de soutenir ses initiatives de campagne militante. Aujourd’hui, nous sommes très fiers de présenter l’une des plus grandes marques de beauté éthique et inspirée de la nature du monde à Maurice. »

The Body Shop propose une gamme de 700 produits, fabriqués dans le respect du monde. Des produits à base d’ingrédients naturels comme le souligne  Maryam : « Les produits The Body Shop sont 100% bio. La marque utilise des ingrédients naturels de qualité comme le théier et le karité cultivés et achetés de manière éthique et responsable, et qui tournent en produits innovants. »

The Body Shop de Maurice proposera ses produits mondialement reconnus et emblématiques tels que le beurre de karité pour le corps, du shampooing antipelliculaire au gingembre et le masque facial au charbon de bois de l’Himalaya préféré pour les soins de la peau. The Body Shop, marque vraiment unique, a été créée par l’activiste Anita Roddick en 1976. La marque a été la pionnière de la philosophie selon laquelle l’entreprise peut être une force du bien et du mal. Cette éthique est résumée dans son but « d’exister pour lutter pour un monde plus juste et plus beau ».

On apprend que The Body Shop a toujours utilisé ses magasins et ses produits comme porte-parole pour s’exprimer sur l’environnement et les droits de l’homme. D’ailleurs, The Body Shop a été la première marque internationale de cosmétiques à s’attaquer au problème de l’expérimentation animale pour les produits cosmétiques et a recueilli le soutien des consommateurs en faveur d’une interdiction à l’échelle du Royaume-Uni en 1998, suivie d’une interdiction européenne en 2013. En 2017, la marque a lancé Forever Against Animal Testing, la plus grande campagne en faveur de l’interdiction de l’expérimentation animale dans les produits et ingrédients cosmétiques, partout et pour toujours.

Avec leur partenaire Cruelty Free International, la marque a recueilli plus de 8 millions de signatures, apportées aux Nations unies pour faire campagne en faveur du changement. The Body Shop a également été le premier détaillant de cosmétiques à mettre en œuvre un programme dédié au commerce équitable. Aujourd’hui, la marque s’approvisionne en 24 produits de haute qualité, mais aussi des articles-cadeaux, accessoires et emballages de 32 fournisseurs du monde entier. Cette année, la Body Shop a introduit une nouvelle chaîne d’approvisionnement innovatrice dans le programme communautaire de commerce équitable – du plastique recyclé provenant de ramasseurs de déchets de Bengaluru, en Inde.