À l’occasion des 50 ans du collège Cosmopolitan, célébré cette année, plusieurs activités étaient au programme au premier trimestre. Les élèves ont eu droit à des causeries sur le Anti Social Behaviour par la brigade des mineurs, l’abus de substances par la NATRESA et la prévention contre le suicide par le ministère de la Sécurité sociale. Étaient aussi à l’agenda une campagne contre la cigarette par le ministère de la Santé, le sida par l’École Théâtre Mauricien et une campagne anticorruption organisé par l’ICAC. D’autres activités sont prévues dès la rentrée des classes. Les élèves auront aussi la chance cette année d’avoir à leur disposition de nouveaux bâtiments de quatre étages incluant un gymnase.
C’est en 1962, alors qu’il enseignait encore dans un des collèges de Port-Louis, que Nayachand Napal eut l’idée de construire un centre éducatif secondaire pour les élèves de la région du nord. En janvier 1963, son idée se concrétisait. Le Cosmopolitan College accueillait alors 53 élèves, filles et garçons. Trois ans plus tard, un département séparé pour les filles voyait le jour, dirigé par son épouse, Gnanasegary Napal, décédée en 1989. Au fil des années, les départements ont eu droit à des laboratoires scientifiques. En 1977, lorsque l’éducation devint gratuite, le collège avait alors deux bâtiments. Petit à petit, plusieurs nouveaux sujets ont été introduits au syllabus, dont Computer studies, Home Economics et Agriculture. De nouveaux bâtiments ont été construits et les élèves avaient même la possibilité de poursuivre leur scolarité jusqu’au HSC.
Le collège compte cette année 1 670 élèves, soit 900 filles et 770 garçons et environ 170 membres du personnel enseignant et non enseignant. Ces cinq dernières années, le taux de réussite aux examens du School Certificate et du Higher School Certificate n’a cessé d’augmenter.