C’est une tendance venue du pays du Soleil Levant. Le cosplay est perçu comme une suite logique pour les mordus de mangas et de dessins animés japonais. Le temps d’un concours et après des mois de préparation, ils se fondent dans la peau de leurs personnages préférés afin d’être le héros d’un jour.
La pop culture nipponne rayonne à travers le monde et a gagné nos latitudes depuis ces dernières décennies, notamment à travers les mangas. Katsushika Hokusai (1760-1849), considéré comme le véritable père du manga, a de quoi être fier de l’ampleur prise par ce genre pictural, même si le terme signifie littéralement “image dérisoire”.
Depuis probablement Goldorak, le manga est un genre qui a tenu en haleine et fait écarquiller les yeux de plusieurs générations. Depuis quelques années, cette influence amène des fans à se lancer dans la création de mangas. Une tendance illustrée par de jeunes dessinateurs mauriciens ayant pour pseudos K-San, EmiLee ou Suicidol XP.
Ces Mauriciennes ont produit un manga, Banana, dont le deuxième tome, Split (comprenez “banana split”) sera lancé lors d’AniMuExpo 2013. Cet événement a été initié par les soeurs Christelle et Dominique Barbe en 2010, et a pour objectif la promotion artistique à travers les mangas, les dessins animés et la musique. La présente édition de cette convention est prévue le samedi 14 et le dimanche 15 décembre à la Unity House, Beau Bassin. (Plus d’infos et réservation sur www.animu2010.yolasite.com).