Le 29 novembre sera donné le coup d’envoi du festival de culture contemporaine Porlwi by Light. Une troisième édition qui s’échelonnera sur cinq soirées, le parcours amenant le public à découvrir des lieux à travers des îlots artistiques, notamment au Caudan, au Grenier et ses alentours, et la Citadelle, le tout interconnecté par des rues piétonnes. 
Tessa de Chalain, responsable de la communication du Collectif Porwli by Light, parle de « réflexion artistique » tout en expliquant que, cette année, la nature sera « mise en évidence ». Elle poursuit : « On veut mettre en avant l’ADN du festival avec les  lumières, la musique, les expositions, la gastronomie mauricienne et l’art dans son ensemble. » Dans le même ordre d’idées, Tessa de Chalain ajoute : « Porlwi est une plateforme d’expression artistique et culturelle se destinant à mettre en valeur le patrimoine et la richesse créative du pays. »
Cette année, le festival se voudra pédagogique et sera placé sur le thème de la nature. Tessa de Chalain reprend : « Les oeuvres présentes mettront l’accent sur la manière dont l’espace vert peut exister en milieu urbain. » Afin de rendre Porlwi By Light accessible à un public plus nombreux, les promoteurs ont décidé d’étendre la durée du spectacle avec un programme en journée comme en soirée, en sus d’un autre adressé aux moins de 12 ans. 
Pour rappel, Porlwi by Light a reçu 170 inscriptions, dont 60 dossiers venant de 12 pays, provenant d’architectes, de paysagistes et d’artistes pluridisciplinaires. Tessa de Chalain laisse également entendre que les participations venaient aussi de pays comme l’Argentine, la Suède ou l’Australie, mais aussi du continent asiatique ou de régions comme Rodrigues ou La Réunion. Pour Tessa de Chalain, « cela démontre parfaitement le rayonnement régional et international qui commence à opérer ». 
Les Mauriciens qui feront le déplacement pourront par ailleurs assister à des prestations d’artistes, régionaux et internationaux, spécialisés dans l’art urbain et le “street light”. Le festival prendra fin le 3 décembre.