La guerre ouverte entre la MSPA et les syndicalistes du Joint Negotiating Panel a atteint un point de non retour, particulièrement depuis l’annulation à la dernière minute par le patronat de sa participation à une importante réunion à la Commission de Conciliation et Médiation mercredi. Le possible recours à une grève générale dans l’industrie sucrière pour la coupe 2012 sera en tête de liste à l’agenda de la convocation d’une assemblée du Joint Negotiating Panel demain matin au Tamil League Hall à Réduit.
Depuis cette semaine les premiers tracts dénonçant les agissements de la Mauritius Sugar Producers Association (MSPA) étaient déjà en circulation auprès des artisans/laboureurs des divers établissements sucriers du pays pour ce rassemblement de demain qui s’annonce capital. « Apre ki zot finn tap bel bel lamoné L’Union européenne, apre ki zot pe benefisye par milyar avek reform lindistri sikriyer, aster zot pe rod fini labourer ek artizan. Zot krwar zot kapav fer seki zot kontan avek zot pwisans ekonomik. Il est grand temps de mettre un frein à tout ça ! Le gouvernement et l’opposition doivent arrêter d’être complices des établissements sucriers », peut-on lire sur les tracts du Joint Negotiating Panel (JNP) signés par les syndicalistes Serge Jauffret, Ashok Subron, Lall Dewnath, Devanand Ramjuttun et Auguste Follet.
L’Union of Artisans of the Sugar Industry, l’Artisans and General Workers Union, l’Organisation of Artisans Unity et la Sugar Industry Labourers Union constituant le JNP ciblent principalement la volonté récente de la MSPA de tenir désormais les négociations au niveau des compagnies et non de l’industrie et surtout le refus catégorique de la MSPA d’ouvrir les négociations pour une Pensionable Allowance de Rs 2 000 et un Human Dignity Fund. Les syndicats proposaient l’introduction d’une allocation de pension de Rs 2 000 payable aux employés mensuellement, applicable à compter de janvier 2012. Le JNP réclamait aussi que cette allocation ne soit pas comptée dans le salaire de base actuel touché par les employés mais que l’indemnité soit prise en considération pour le calcul de la gratuity et du retirement. Le Human Dignity Fund devrait quant à lui voir une indemnité versée aux employées. La proposition formulée était que chaque année, à partir de 2012, un prélèvement de 2 % sur les bénéfices après déduction fiscale des entreprises soit crédité sur ce fonds.
Mais les multiples tentatives du JNP d’entamer les négociations avec la MSPA se sont avérées vaines. Les deux parties devaient ainsi être convoquées au QG de la Commission de Conciliation et Médiation (CCM) du Professeur Torul mercredi après que les syndicalistes ont porté ce labour dispute devant cette instance suivant l’article 64 de l’Employment Relations Act de 2008. Compte tenu du refus de la MSPA de participer à cette rencontre devant la CCM, par le biais d’une lettre affirmant que le Procedural Agreement avec les syndicalistes a été résilié, l’option d’une grève générale durant la coupe 2012 est plus que jamais évoquée dans les milieux syndicaux. « Préparé pu lagrev zeneral dan lakoup 2012. Samem nou bizin vinn dan lasanble samdi pou deside ansam pu aret lelan bann baron sikriye », tel est le mot d’ordre des principales têtes pensantes du JNP aux délégués syndicaux artisans/laboureurs des compagnies engagées dans l’industrie sucrière.
« Le refus systématique de la MSPA de participer aux négociations à la CCM est non seulement une violation de l’Employment Relations Act de 2008 mais représente aussi un manque de respect total envers la CCM et son chairman, le Professeur Torul. Ce refus est une énième arrogance de la MSPA depuis la signature de l’accord en 2010. Après avoir fait barrage aux travaux du National Remuneration Board au sujet de 20 issues comprenant les conditions de travail et résilié illégalement le Procedural Agreement, la MSPA est désormais en violation avec les dispositions légales en refusant les négociations », soutient Ashok Subron du JNP. La possibilité d’une grève générale qui paralysera lourdement l’industrie du sucre sera évoquée demain dès 9 h à Réduit.