Si on peut penser que la course pour le titre d’entraîneur champion pourrait être la propriété de Gilbert Rousset, c’est la course vers la dernière classique de la saison qui sera le pôle d’attraction de cette fin de saison. La question est de savoir si Ramapatee Gujadhur pourra entrer dans l’histoire et remporter les quatre classiques.
En effet, l’entraîneur a déjà échoué dans cette tentative en 2012. Toutefois, l’exploit avait déjà été anéanti quand Il Sagiattore avait courbé l’échine devant Ice Axe dans le Maiden 2012. Au cours de cette saison, la casaque bleu électrique avait brillé avec Il Saggiatore (Duchesse et Barbé), et c’est Tandragee qui avait remporté la Coupe d’Or. En 1982, l’ancienne écurie Ruhee avait aussi remporté trois épreuves classiques. Toutefois, il lui était impossible de réaliser l’exploit vu qu’elle avait échoué d’emblée dans la Duchesse.
Ainsi, pour mettre tous les atouts de son côté, Ramapatee Gujadhur fera tout pour être représenté par le maximum de partants. Son porte-drapeau est Enaad, qui revient tout frais après sa victoire dans le Maiden. Kremlin Captain pourrait aussi être de la partie, mais on sait qu’il possède des boulets sensibles et il faut que le terrain ne soit pas trop dur pour qu’il ne soit pas gêné. On peut également prêter l’intention à Ramapatee Gujadhur d’aligner Ready To Attack qui, en renouant avec le succès, est maintenant qualifié pour participer à cette épreuve. Il y a aussi Tandragee, lauréat de cette classique en 2012.
Qui opposer à l’armada de Ramapatee Gujadhur ? Vincent Allet peut engager Pierneef, qui réalise de loin sa meilleure saison depuis qu’il est au Champ de Mars. Mais à poids d’âge et face à des adversaires redoutables, ce sera une autre paire de manches. Rameshwar Gujadhur peut compter sur Hard Day’s Night, qui aura à se surpasser à ce niveau. Oomph (J.M. Henry) peut être considéré comme un sérieux adversaire. Ce cheval a démontré de quoi il est capable à sa dernière sortie. On espère seulement qu’il ne sera pas handicapé par la petite gêne qu’il a connue à l’issue de sa dernière tentative.
Parachute Man étant nettement passé à côté de la plaque, Ricky Maingard ne pourra pas compter sur les services de One Cool Dude, qui était retourné boiteux lors de sa dernière tentative. Tout l’espoir reposera sur Speed Limit. Beat The Retreat n’étant plus, Patrick Merven n’aura pas de représentant et il devrait en être de même pour Shirish Narang, Alain Perdrau, Raj Ramdin, Shyam Hurchund, Simon Jones, Chandradutt Daby et Amardeep Sewdyal.
L’opposition viendra de Gilbert Rousset avec ses Karraar, Scotsnog, Charles Lytton et Prince Of Thieves. À bien voir, les deux premiers nommés devraient être les premiers choix étant donné qu’ils devraient mieux s’adapter au parcours du jour. Le déroulement de la course sera d’une grande importance et il faut attendre le tirage au sort des lignes pour essayer d’en avoir une idée plus précise.