L’arbitre central, M.Turpin, a demandé l’aide de ses assistants situés devant des écrans pour valider le but marqué par Alassane Plea à la 18e minute

Pour la première fois, l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) a été utilisée en France durant le match Monaco – Nice, mardi soir. D’ailleurs, pour la première fois elle a servi. Peu après le quart d’heure de jeu, Monsieur Turpin a demandé l’aide de ses assistants situés devant des écrans pour valider le but marqué par Alassane Plea à la 18e minute. Il lui a fallu 1’15” avant de prendre sa décision, en faveur de l’atta- quant niçois, qui semblait pourtant bien en position illicite. Quelques instants plus tôt, Thomas Lemar s’était lui vu refuser un deuxième but pour une position de hors-jeu peu évidente. Mais étonnamment, la vidéo n’avait alors pas été employée, l’arbitre assistant ayant levé son drapeau et le réglement n’autorisant pas la VAR à le contredire.