Ginga do Brasil est le titre du premier album d’Eddy Babajie. Ce chanteur qui a une longue carrière notamment dans le circuit hôtelier veut profiter de la fièvre de la Coupe du Monde pour créer un pont entre Maurice et le Brésil.
Rythmes brésiliens portés par un chanteur mauricien. C’est ainsi qu’on peut décrire cet album d’Eddy Babajie qui se veut être un pont entre les deux pays. Ce chanteur connu dans le circuit hôtelier et habitué à chanter en plusieurs langues est d’avis qu’il existe de nombreuses similitudes entre le Brésil et Maurice : « Ce sont deux peuples chaleureux, nous avons une partie de l’histoire commune : les Portugais ont colonisé le Brésil et ont été un des premiers visiteurs de Maurice, les deux pays ont la plage, la canne à sucre… Que la musique nous unisse. »
Ginga do Brasil (Rythmes du Brésil) est en fait une compilation de chansons connues réarrangées sur des rythmes brésiliens et chantées en plusieurs langues. Samba et bossa-nova, entre autres, se marient avec le français, l’allemand, le kreol et le portugais, bien sûr.
Parmi les dix titres proposés, on retrouve le morceau phare, Ginga do Brasil et Chega De Saudade, considéré comme le premier morceau de bossa-nova enregistré. Eddy Babajie est d’avis qu’à part les rythmes entraînants, les chansons brésiliennes comportent aussi « beaucoup d’émotions », à l’instar de Eu Sei Que Vou Te Amar, un standard dans le registre bossa-nova jazz.
Le chanteur qui évolue de temps à autre au sein de l’orchestre du Saint Géran avec ses amis compte une longue carrière dans ce domaine. Il a aussi vécu en Allemagne où il a joué au sein de plusieurs orchestres. De même, il a été finaliste d’un concours télévisé, style Star Academy et connu comme la Bourse des talents.
Maurice ne sera donc pas off side pour cette présente Coupe du Monde avec cette initiative d’Eddy Babajie. L’album sera en vente chez tous les disquaires à partir de samedi prochain. La production est signée Culture Events.