Le Petite Rivière-Noire FC (PRNFC) effectue son retour en Afrique, cet après-midi à 15h30 au New George V Stadium, lorsqu’il affrontera les Mozambicains de Ferroviario de Beira pour le compte des préliminaires de la Coupe de la Confédération africaine de football. Le représentant mauricien aura bien du travail face à une équipe mozambicaine habituée au rendez-vous africain.
Ainsi, les regards seront braqués sur le PRNFC, représentant du football professionnel mauricien. Si l’équipe mozambicaine ne connaît pas de souci majeur pour cette rencontre, en revanche, le PRNFC devra se passer des services d’au moins six joueurs, notamment son capitaine Stéphane Pierre, qui demeure incertain, et de sa tour de contrôle Francis Maminaina.
Pour Twaleb Fatemamode, il n’est pas l’heure de s’apitoyer sur son sort mais de dégager une stratégie justement pour pallier ces absences. L’entraîneur du PRNFC doit composer avec certains nouveaux joueurs face à un adversaire expérimenté qui a passé un tour avant de connaître une élimination au 2e tour l’année dernière dans cette même compétition aux dépens des Zambiens de Zesco.
« Ce match représente beaucoup pour nous. Le club va représenter tout un pays. Nous serons privés de plusieurs cadres mais nous compenserons ces absences par des jeunes avides de faire de cette aventure africaine une expérience inoubliable », déclare Twaleb Fatemamode.
Ce dernier estime que même si certains sont en quête d’expérience, il feront preuve de motivation et de combativité. Il sait que la partie ne sera facile mais reste optimiste après une préparation spécifique ces deux dernières semaines. En outre, les joueurs ont eu jeudi le support de Didier Six, le nouveau sélectionneur.
Avec le projet de professionnalisation permettant aux joueurs de s’entraîner matin et après-midi, le technicien du PRNFC ne passe pas par quatre chemins pour dire que cela a aidé à élever le niveau de jeu. L’équipe de l’Ouest aura cette fois un test sérieux contre les visiteurs mozambicains. En cas de  résultat probant, ils pourront envisager la manche retour positivement dans deux semaines au Estádio do Ferroviário (7 000 places) dans la ville de Beira.
Dans le camp mozambicain, la prudence est de mise. « Nous sommes venus faire l’essentiel en attendant le retour », commente Victor Martine, un des assistants de Joaquime Lucas, entraîneur en chef. Les Mozambicains ont testé la pelouse du New George V Stadium hier après-midi et la trouvent parfaite, ce qui devrait favoriser le beau jeu.
Ferroviario de Beira comptera sur ses étrangers, notamment l’attaquant international et capitaine de l’équipe Fernandes Manuel, qui sera épaulé certainement par Willard Manyatera (Zimbabwe), Fabrice Kanda (République démocratique du Congo) et Anthony Henry (Nigeria).
« Ce sera plutôt un round d’observation pour nous. Mais nous espérons partir de cette manche aller avec un résultat positif pour aborder sereinement le retour chez nous », ajoute Victor Martine.