La traditionnelle Coupe de La Cité, organisée par la Fédération mauricienne de judo, jiu-jitsu et disciplines associées (FMJJDA) en collaboration de la mairie de Port-Louis, s’est tenue dimanche dernier au dojo national à Grande Rivière Nord-Ouest.
Jean-Yves Boodhoo, après un stage de plus d’une année en France, a survolé la catégorie des -73 kg. Longtemps dans l’ombre de Macleod Paulin, Boodhoo a démontré certaines qualités lors de la compétition dimanche. Il s’est imposé sans difficulté aucune face à ses adversaires en devançant surtout Brian Etienne.
De son côté, Steven Gourdin a fait la différence -66 kg, alors que Jonathan Charlot s’est imposé face à John Nanon chez les -81 kg. Sarah Sylva, médaillée d’or des 8es Jeux des îles chez les -52 kg, a remporté le titre aux dépens Deborah Lalande dans la catégorie -63 kg.
Pour Joseph Mounawah, directeur technique de la FMJJDA, cette Coupe de La Cité a été une bonne opportunité pour les judokas de se mettre en condition avant les championnats nationaux prévus les 29 et 30 septembre au dojo national.
« Cette Coupe de La Cité a permis aux judokas de renouer avec la compétition. Cela fait un bon bout de temps qu’ils ne se sont pas retrouvés en action. Je dois dire que la compétition s’est bien déroulée. Nous avons aussi l’émergence de certains dans les jeunes catégories », a fait ressortir notre interlocuteur.
Toutefois, le directeur technique de la FMJJDA a déploré la maigre participation en féminin. Il a estimé qu’il faut encourager plus de filles à non seulement pratiquer le judo mais aussi à faire de la compétition. « Nous avons un nombre intéressants de jeunes filles qui font le judo. Mais quand il s’agit de la compétition, on retrouve presque les mêmes. C’est une situation à laquelle la fédération devra gérer et résoudre afin que d’avoir une bonne participation et aussi des compétitions très disputées », a-t-il indiqué.