Liverpool a remporté dimanche à Wembley son premier trophée depuis 2006, en battant une vaillante équipe galloise de Cardiff (2e div. anglaise) lors d’une incroyable finale de la Coupe de la ligue conclue aux tirs au but (2-2 a.p., 3-2 t.a.b.).
Le manageur de Liverpool Kenny Dalglish, qui avait régné dans l’ancien stade de Wembley (27 apparitions en tant que joueur ou entraîneur des Reds), démoli en 2003, a ainsi fêté sa première dans la nouvelle enceinte avec un trophée, le premier depuis son retour à la tête du club en janvier 2010.
Mais surtout, c’est le premier titre pour Liverpool depuis la Coupe d’Angleterre en 2006. Steven Gerrard, son capitaine et son guide, a donc réalisé son rêve de soulever un trophée pour le club de sa vie dans le mythique Wembley. Pour y arriver, les Reds se sont sortis du piège tendu par les Gallois de Cardiff, admirables de courage et de combativité.
Les pensionnaires de la deuxième division anglaise peuvent même avoir des regrets puisqu’ils ont longtemps mené au score après le but de Mason (1-0, 19). Guidés par un exceptionnel Hudson derrière, les Bluebirds ont très bien défendu face à Gerrard, Suarez ou Carroll.
 
Dramaturge
Ils ont parfois eu de la réussite (44) mais auraient également pu inscrire un deuxième but si Miller avait cadré ses frappes (11, 49 et 87).
Mais la pression de Liverpool a fini par payer. Sur un énième corner, Suarez a trouvé le poteau avant que Skrtel n’égalise (1-1, 60).
Le Slovaque a même été tout près du doublé mais Heaton s’est bien interposé (74). Le portier de Cardiff a ensuite remis ça face à Downing (78) et Adam (86). Mais même si les outsiders souffraient énormément, ils ont eu les occasions pour l’emporter: Turner a été à quelques centimètres de tromper Reina (83) comme Kenny Miller qui a frappé au-dessus (87).
La prolongation et la séance de tirs au but ont été incroyables. Kuyt, entré en jeu, a cru donner la victoire aux siens (2-1, 108) mais Cardiff, au bout de ses forces, est parvenu à égaliser grâce à Turner (2-2, 118) à quelques secondes de la fin du match.
La dramaturgie a ensuite atteint son pic quand Steven Gerrard a manqué son penalty, comme Miller apres lui puis Charlie Adam. Le jeune français Gestede a lui trouvé le poteau pour Cardiff alors qu’Anthony Gerrard, le cousin de Steven mais son adversaire du jour, a raté le cadre pour offrir la victoire à Liverpool.