La Coupe de la République de basket-ball, tournoi à élimination directe, débute demain à 17h au gymnase de Phoenix. La première rencontre de cette compétition mettra aux prises le Real de Por-Louis à l’Association Sportive de Vacoas-Phoenix. Philippe Lee Kam Chung, président de la Fédération mauricienne de basket-ball (FMBB), a présenté le tournoi lors d’un point de presse, mercredi, au gymnase de Phoenix.
Il faut savoir que seulement neuf équipes masculines et deux formations féminines ont répondu à l’appel de la FMBB. Chez les garçons, outre le Real, on retrouvera l’ASVP, les Mahebourg Flippers, l’EDB Cassis, Vuillemin, les Roche-Bois Warriors, Attila, les Vikings et les Malherbes Harlems. Chez les filles, seules les formations de Hoop et des Malherbes Harlems se sont inscrites.
Ce tournoi, qui doit prendre fin le 15 mars avec la finale, se déroulera exclusivement au gymnase de Phoenix. Cependant, vu la faible participation, il n’y a aucune tête de série. Le premier match opposera donc le Real, tenant du trophée, à l’ASVP. Puis, le vainqueur de cette joute ira croiser le fer avec les Flippers.
Les autres rencontres, toutes des quarts de finale, mettront donc aux prises, les Malherbes Harlems à l’EDB Cassis dimanche à 15h, Vuillemin aux Roche Bois Warriors à 17h et Attila contre les Vikings à 19 h. La compétition suivra son cours jeudi, avec le vainqueur du match Real-ASVP contre les Flippers. On entrera alors dans la phase finale.
On constate cependant que l’USBRRH, vainqueur de la Super League l’année dernière, ne s’est pas inscrite. « Nous ne connaissons pas les raisons derrière cette absence », a indiqué Philippe Lee Kam Chung. Interrogé à ce sujet, le président de la FMBB a argué qu’il n’y a pas de transfert à l’intersaison. « C’est une question qui doit être réglée lors d’une assemblée générale spéciale », a-t-il fait remarquer.
Il a aussi fait ressortir avoir demandé une lettre officielle de l’USBBRH pour signifier l’aval de deux tiers des clubs afin de convoquer une assemblée. « Mais nous n’avons rien reçu. Alors, comment pouvons-nous aller à l’encontre d’une décision ratifiée à l’unanimité par la dernière assemblée générale ? » s’est interrogé Philippe Lee Kam Chung. Et si une mise en demeure était déposée ? « Nous aviserons. Mais il faut savoir qu’aucun autre club n’a contesté ce règlement », a encore souligné le président de la FMBB.