Le tirage au sort pour l’édition 2014 de la Coupe de la République a été effectué mercredi au siège de la Fédération mauricienne de Basketball au gymnase de Phoenix . Pour cette compétition neuf équipes masculines et deux en féminin seront en action. Ils sont notamment le Real de Port Louis, l’Association  Sportive Vacoas Phoenix, Malherbes Harlems, EDB de Cassis, Vuillemin, Roche Bois, Attila, Vikings et Flippers. Chez les dames nous retrouveront Malherbes et Hoop.
Suite à ses tirages au sort, le Real a disputé un match de qualification pour les quarts de finale hier face à l’ASVP. Aujourd’hui Malherbes sera le premier en action face à EDB de Cassis pour une place en demi-finale à 15h toujours au gymnase de Phoenix. Dans la seconde confrontantion, le public aura droit à un duel d’indécis entre Vuillemin et Roche Bois, alors que le premier joue en première division le second joue les premiers roles dans la Super League. L’affiche entre Attila et Vikings sera aussi intéressant à suivre même si Attila part avec la faveur des pronostiques. Le dernier quart de finale se disputera ce jeudi avec une affiche entre les Flippers et le Real à 19h. Les demi-finales se tiendront quant à eux le 9 mars alors que la finale se disputera le 15 du même mois. En féminin, les deux équipes s’affronteront dans une manche aller/retour.
Cependant ce tournoi sera entaché par la protestation de l’Union Beau-Bassin/Rose-Hill qui ne participera pas  suite au refus de la fédération de renouveler les licences pour l’année 2014. Le club des villes Soeurs trouvent inapproprié et irresponsable de faire jouer ses joueuses alors qu’elles ne seront pas couvertes par une police d’assurance. De plus, les nouvelles recrues n’auront pas le droit d’évoluer sous leur nouvelle bannière. Ce qui est vraiment désolant, c’est qu’au niveau de la fédération rien n’a été fait pour remedier à la situation au contraire on a préféré aller au bras de fer et valeur du jour, la compétition se trouve amputer de la championne en titre. Véritable coup de massue pour cette compétition surtout quand on regarde la faible participation.
Dans le tableau masculin, seules neuf équipes seront en action sur vingt-cinq ce qui est aberrant. Les sept premier du championnat vont prendre part à la compétition alors que seulement deux équipes de la première division se glissent dans cette homogénéité. Oui le Real fait figure de favori, certes il existe  un écart de niveau entre les formations et évidemment on préfère tous ce concentrer sur l’essentiel…qui est le championnat. Mais qu’en est-il de l’esprit de compétition et des valeurs sportives? La victoire n’est pas une fin en soi. Les clubs auraient dû être plus nombreux mais la FMBB n’a pas réussi à vendre son produit. Une compétition aussi préstigieuse que la Coupe de la République a été carrement snobée pour des raisons totalement occultes et pour Rs 1000 de frais d’inscription.
Le giron du basketball est et restera toujours un paradoxe. Alors que l’an dernier la majorité des clubs avait protesté pour avoir une manche aller et retour parce qu’ils voulaient jouer plus maintenant ils refusent un tournoi pour se consacrer à la ligue nationale… il faudrait savoir sur quel pied danser Messieurs! Et devant tout cela les dirigeants impuissants de la FMBB  sont prisonniers de ce cercle vicieux. L’instance dirigeante semble depasser par les événements et n’arrivent plus à se faire respecter. Ils se ridiculisent eux-mêmes tantôt par leur actions tantôt par ceux de ces licenciés. La FMBB a sa part de responsabilité mais les clubs se doivent de jouer le jeu pour le bien-être de la discipline.