La Coupe de l’océan Indien, événement annuel regroupant les pays de la région, se tiendra cette année au mois d’août, sur le plan d’eau de Grand Baie. Cependant, les dates exactes n’ont pas encore été arrêtées.
Cette compétition, dont la première édition s’est tenue il y a deux ans à La Réunion, a vu les Mauriciens monter sur le podium. Puis, l’année dernière, aux Seychelles, les barreurs locaux sont rentrés avec une médaille d’or.
Ce qui a fait dire à Mike Lafleur que la sélection mauricienne s’est bien comportée, d’autant qu’elle est rentrée avec d’autres médailles (argent et bronze) dans son escarcelle. Mais cette année, les choses seront très différentes.
« Les barreurs devront s’appliquer puisqu’ils seront devant leur public », prévient l’entraîneur national.
D’ailleurs, pour les mettre dans le bain, il projette de sonner le rappel des troupes dans les prochaines semaines. Il s’agit en effet d’un groupe d’une quarantaine de barreurs, appelés en présélection en vue de cet événement.
« Quand on sait qu’on aura en face de soi des athlètes de la trempe d’un Allan Julie ou des Réunionnais, on se retrouve avec très peu d’options. Les barreurs savent donc qu’ils doivent travailler sans relâche. Les places en sélection vaudront cher, en août », poursuit Mike Lafleur.
Auparvant, le nouveau comité directeur de la Mauritius Yachting Association (MYA) a eu une séance de travail avec l’entraîneur national. Une rencontre qui, selon ce dernier, s’est bien passée. « L’atelier de travail s’est déroulé aux mois d’octobre et de novembre. Nous avons pu expliquer et définir nos priorités », poursuit l’entraîneur national.
Par ailleurs, ce dernier explique que les différents championnats nationaux seront encore une fois à l’affiche pendant l’année. De plus, le coup d’envoi de la première compétition devrait être donné dans les semaines à venir. Mais la MYA n’a toujours pas avalisé son calendrier d’activités pour 2014. Ce calendrier devrait être prêt dans quelques semaines, conclut Mike Lafleur.