Sevrés de compétition africaines depuis une  année (Pamplemousses en 2010 fut le dernier représentant mauricien en terre africaine), les clubs nationaux peuvent espérer un retour sur la scène du continent. Si l’espérance est là par contre ce n’est pas une question acquise. Du moins c’est ce qu’a laissé comprendre le président délégué de la Mauritius Football Association (MFA), Samir Sobah. En effet,  selon ce dernier la MFA cherche par tous les moyens à motiver les clubs dans le cadre du déroulement de la Premier League.  «Tout le monde s’accorde à dire que le niveau de la Premier League a connu une hausse. Il ne faut pas oublier que ces clubs, malgré les moyens financiers difficiles font tout pour motiver leurs joueurs afin de garder le même tempo. Il va sans dire que ces équipes ont besoin d’une motivation supplémentaire pour continuer dans cette voie. Nous avons pensé qu’il serait bien que nos clubs soient à nouveau alignés dans ces compétitions», a expliqué à Week-End Samir Sobah à Week-End.Sauf que cette participation, même si elle est acquise,  est sujette au financement nécessaire pour déplacer une équipe mauricienne. Il est bon de savoir que le ministère de la Jeunesse et des Sports n’est pas très chaud pour  financer une telle participation. «Il est vrai que le financement  aux compétitions africaines requièrent un gros investissement financier. Mais après une année d’absence il nous faut repenser à ce retour. Je ne suis pas en train de dire que la MFA va financer cette participation, mais je crois que si nous nous mettons ensemble avec le soutien des autorités nous pouvons trouver les moyens. Je crois aussi que les clubs méritent cette carotte, car les joueurs sont actuellement en train de se donner à fond dans la Premier League», rappelle Samir Sobah.
Ce dernier a indiqué à Week-End qu’une décision a été prise au sein de la MFA pour faire l’acquisition de 4 mini-bus de 15 places dans les semaines à venir. «Depuis que le ministère a cessé de « provide » des transports aux fédérations, nous constatons qu’il y a un ralenti dans la formation des jeunes. Après discussions avec le ministère Ritoo la semaine dernière, nous avons trouvé un accord pour une aide afin de nous permettre de faire l’acquisition de 4 mini-bus qui seront attachés à la formation des jeunes et les sélections nationales», avoue le président délégué de la MFA. Dans la foulée, Samir Sobha a indiqué à Week-End que dans les semaines à venir les travaux pour la mise en place d’un revêtement synthétique sur le terrain No 3 à Trianon débutera, tout comme la construction des gradins de 2000 places. « Comme vous le savez, le financement de la FIFA est acquise à hauteur de Rs 22 millions et nous aurons l’aide du ministère des Sports pour l’installation des lumières sur ce qui sera le nouveau petit bijou du football mauricien», rappelle notre interlocuteur.
Ce dernier souligne au passage qu’un accord est en passe d’être trouvé avec le ministère pour «la possible» arrivée à Maurice de Frédéric Lipka  comme sélectionneur. «Nous sommes encore en discussions sur ce dossier, mais rien n’est encore confirmé. Par contre la MFA a pris la décision de faire un appel public de candidature pour le poste de DTN, car nous voulons que ce soit un Mauricien qui occupe ce poste», rappelle-t-il.  Pour ce qui est du Club M, le président délégué de la MFA, regrette que la sélection nationale a été mise en veilleuse pour l’heure et pour un bon moment. «Nous espérons que les choses vont reprendre vite avec le projet pour organiser un tournoi triangulaire entre Maurice, Réunion et Seychelles dans le cadre de la réouverture du stade George V», dira Samir Sobha?