Le Directeur des poursuites publiques a logé hier en Cour intermédiaire une charge formelle contre Jimmy Marthe, alias Colosso. Il est accusé d’avoir agressé un certain Edouard Franco qui avait, dans le cadre d’un reportage de la chaîne française M6, « Enquête Exclusive », fait des révélations sur un réseau de drogue opérant à Maurice. Peu après la diffusion de l’émission, Edouard Franco, aussi connu sous le nom de Pablo Escobar, avait été retrouvé mort. Jimmy Marthe a plaidé non coupable. L’affaire a été renvoyée au 16 juillet.
Dans un reportage diffusé sur M6 le 23 janvier 2012, intitulé « Rêves, fortunes et trafic au soleil », Édouard Franco s’est fait passer pour Pablo Escobar, un dealer de drogue. Dans le documentaire, il raconte comment il se fait de l’argent en quelques heures en vendant de la drogue. Il mentionne également des transactions qui se déroulent dans les faubourgs de la capitale. Une heure après la diffusion de ce reportage, Édouard Franco, un habitant de Baie-du-Tombeau, est retrouvé mort.
C’est le père de la victime qui aurait informé la police qu’un groupe de personnes, dont Colosso, était venu chez lui pour agresser son fils avant de l’abandonner au Pont Bruniquel. Édouard Franco est mort des suites d’une fracture du crâne et d’autres blessures.
Le Directeur des poursuites publiques a logé hier en Cour intermédiaire une charge formelle contre Jimmy Marthe. Il est accusé d’« assault with premeditation causing incapacity for personal labour for more than 20 days ». Le prévenu a plaidé non coupable.
Rappelons que Colosso est actuellement en détention, soupçonné de faire partie du réseau de drogue de Gros Derek. Alors qu’il avait obtenu la liberté provisoire, la semaine dernière, le DPP a objecté à sa remise en liberté. L’affaire dans le cadre de l’agression d’Édouard Franco a été renvoyée au 16 juillet.