L’enquête judiciaire instituée par le Directeur des Poursuites publiques, Me Stayajit Boolell, concernant les inondations meurtrières du 30 mars, sera appelée pro-forma aujourd’hui, soit près d’un an après le tragique évènement causant la mort de onze personnes à Port-Louis, notamment au Caudan.
L’enquête judiciaire instituée pour faire la lumière sur les inondations meurtrières survenues le 30 mars 2013 sera présidée par la magistrate Ida Dookhy-Ramburun. Le DPP sera représenté par Me Ram Rammaya.
126 témoins seront assignés par le ministère Public lors de cette enquête en vue de faire la lumière sur la mort de 11 personnes, dont huit dans la région du Caudan, qui ont péri dans des circonstances dramatiques le samedi 30 mars de l’année dernière. L’audition des premiers témoins, qui seront les officiers de police et les représentants des autorités départementales qui ont été assignés se fera les 23, 24 et 25 avril, ainsi que les 6, 7 et 8 mai. A partir du 9 mai, ce sera au tour des proches des disparus d’être convoqués. D’ailleurs la cour s’attend à ce que tous ceux qui ont été assignés soient en cour ce jour-là afin que chacun sache quel jour il aura à être présent. La magistrate a souhaité pouvoir terminer l’enquête judiciaire en 40 jours.
Les victimes sont Sylvia Wright, Jeff Wright, Keshav Ramdhary, Lai Kim Wong Tat Chow, Retnon Sithanen, Trishul Tewary, Amrish Tewary, Vikesh Khoosye, Christabel Moorghen, Stevenson Henriette et Ravindranath Bhowany.
Le principal sujet de débat demeurera la pertinence des travaux de construction de la troisième voie sur la Nationale à hauteur de Caudan dans ce drame. Jusqu’ici, la Road Development Authority et les contracteurs de General Construction ont rejeté toute responsabilité dans les débordements meurtriers à Caudan.
Me Gavin Glover Senior Counsel a été engagé pour agir en tant que Watching Brief pour le compte de la compagnie General Construction, alors que la State Properties Development Company (SPDC) est représentée par Me Rajesh Unuth. Les intérêts des familles Ramdharry et Wright sont défendus par Me Viren Ramchurn.